Automne 07     2007
Titre de la news Date

Damas 28-09-2007
Premier jour. La chaleur est etouffante dans l'apres midi, je vais faire une grosse sieste. Je suis reveille par le mouvement de ma chambre. Toute la chambre bouge, je regarde par la fenetre. Mon hotel est un train ! Comment ne l'ai-je pas remarque plus tot ? Visiblement il fait un tour de Damas l'apres-midi pour arrondir ses benefs. C'est du delire, ils auraient pu me prevenir, toutes les chambres sont en fait des wagons. Je finis de m'habiller en vitesse lorsque les premiers passagers montent a bord de ma chambre, je dois meme pousser mes sacs pour faire de la place. Et je me reveille aussi :-)
Encore un reve. Sans doute le bruit du ventilateur.

Damas 29-09-2007
Deuxieme jour (apprends a compter avec tonton xavier).
La chaleur est terrifiante, je declare la sieste obligatoire dans ce pays. Je marche sans fin dans les rues, essayant de m'impregner de l'atmosphere, je ne prends pas de photos. Bref je glande, pour changer :-)
Bien que ce soit le ramadan, beaucoup de gens boivent, fument et mangent dans la journee. J'ai rencontre au resto un coreen, qui est ici pour un an ou deux, afin d'apprendre l'arabe pour sa culture personnelle. Il est etrange, cela fait un mois qu'il est la et il ne dit meme pas bonjour ou merci en arabe. Je vais essayer de le revoir.
J'ai la desagreable sensation de me faire arnaquer a chaque coin de rue, mais cela devrait passer lorsque j'aurais une meilleure idee des prix dans quelques jours.
Je suis beaucoup trop charge, je ne pourrais jamais prendre les microbus avec mes deux sacs. Il va falloir que je fasse du menage !

Mosquee des Omeyyades

Conges Payes 01-10-2007
Esme est arrive. On enchaine les visites a grande cadence. 3 semaines pour la Syrie et la Jordanie, il va falloir faire des choix drastiques. Juste le temps de prendre des notes pour classer les photos.

Alep 03-10-2007
Les dead cities autour d'Alep (villes byzantines abandonnees donc incroyablement conservees).

Mouchabbak ; eglises
Qatoura ; ville
Refadeh ; tombes
St Simeon ; eglise-monastere
Deir Seman ; ville

Dead Cities : le retour 04-10-2007
Gerade / Rouweiha / Al Bara / Sergilla / Apamee

C'est Mohammed, le fils de Walid, le chauffeur du Baron Hotel, qui nous a conduit pendant ces 2 jours. Ali nous a emmene au souk pour acheter des foulards. Je dois avouer que je me suis bien fait avoir. Mais alors en beaute, ca m'a travaille pendant quelques jours. Une belle arnaque du genre la theiere en argent que j'ai negocie au souk de Marakech : tu es content d'avoir fait baisser le prix de moitie mais tu payes encore le double...
M'enfin, sans rancune ;-)

message de sylvie le 06-02-2008 à 11:29
  Fallait pas éternuer si fort , c'est malin !!! C'est qui qui va payer les réparations ???? Bon voyage.


Petra 09-10-2007
Passage en Jordanie, un tour rapide de Amman, descente vers Petra via le mont Nebo, Madaba, Kerak.
Petra la belle, Petra la magnifique, les mots me manquent. J'ai pris plus de 600 photos en 3 jours. D'ailleurs mon appareil n'a pas vraiment apprecie le sable du desert, j'espere que je pourrais le faire reparer a Damas. En fait on y est reste 4 jours en raison de la fin du ramadan : pas de bus.



Voir la video

Les chateaux du desert 14-10-2007
Bon en fait ce ne sont pas que des chateaux, mais un ensemble de monuments a l'est d'Amman.

Qasr Kharana (joli)
Qusayr Amra
Qasr Al-Azraq
Hamman As-Sarah (superbe)
Qasr Al-Hallabat

Jerash 15-10-2007
Jerash est une cite romaine sublime, tres dense, bien restauree.
Aujourd'hui c'est le dernier jour de l'Aid, au boulot les gars !

Photo de famille
message de Esme le 31-10-2007 à 13:57
  il y avait plein d'eglises avec pleins de mosaique Xav est devenu un pro pour repérer une eglise...;-) Sans compter qu'en architecture il peut maintenant reconnaître un chapiteau corinthien d'un chapiteau ionien.

message de zav le 31-10-2007 à 20:36
  Abside a chevet plat ! Enfin c bizarre je n'ai pas vu une seule eglise depuis que tu es partie ;-)


Palmyre 18-10-2007
La fiancee du desert. Je dois dire qu'apres Jerash ou Apamee, je suis assez decu. Il y a pleins de choses a exploiter mais le site a ete assez peu restaure finalement, meme la colonnade n'a pas ete completement refaite. Mais ne gachons pas notre plaisir, c'etait une tres grande et tres riche citee.
Les gens ici sont completement veroles par le tourisme. C'est la premiere fois que quelqu'un me demande de le prendre en photo (en general je le fais volontiers, les gamins aiment bien se voir en photo) puis des sous ! Impossible de fumer une clope peinard au coucher du soleil, meme planque au fond du site.
Je recommande deux adresses : l'hotel Bal Shamen (tres sympa) et le restaurant Spring Flower, tenu par Mohammed, polyglotte sur le tas, tres sympa, et ou l'on mage deux fois plus pour deux fois moins cher !
Il n'est pas facile pour un touriste de passer la premiere couche d'escrocs qui lui papillonne autour et le prends pour une pompe a fric. Plus la zone est pauvre et connait le tourisme, plus cet essaim exerce une pression resserree et permanente. Mais si vous arrivez a briser cette gangue qui vous etouffe, vous decouvrirez que les syriens sont des gens extremement sympathiques. Mais du coup vous ne savez plus separer le bon grain de l'ivraie, et vous refusez de l'aide ou une invitation car vous croyez qu'on va encore vous demander des sous a la fin. Pas evident.
La notion de "good man" et de "bad man" est tres pregnante dans la culture musulmane. L'aumone est l'un des cinq pilliers de l'islam (avec la profession de foi, la priere, le ramadan et le pelerinage). Les pays musulmans que j'ai traverse jusqu'ici sont bien plus sur que les USA ou la France. A aucun moment on ne craint le vol ou une aggression physique. Allah est le temoin de la parole donnee, ainsi qu'un prix negocie. Apres bien sur, le diable peut se cacher dans les details !


Damas 20-10-2007
Ca y est, Esme est repartie. C'etait bien sympa, on s'est assez bien suportes en fait. Me revoila seul a tuer le temps. Finalement, voyager, c'est comme faire la cuisine : il est plus facile de se motiver quand on est deux a en profiter.

Au bout de 3 semaines, a raison de plusieurs sites par jour, j'ai deja pris plus de 2000 photos. Et je regrette de ne pas avoir pris mon argentique, malgre son poids ! L'objectif de mon numerique s'est empoussiere a Petra et cela m'a mis dans une colere noire. Pfff, je suis deja un deviant, le recit de mon voyage m'interesse plus que le voyage en lui-meme. Lorsque je suis sur un site, je fais mon stakanoviste, comme si je voulais me creer ma bibliotheque personnelle des sites antiques. En tout cas je dois absolument me mefier de ce travers.

Khan Pasha.
message de esme le 31-10-2007 à 14:06
  Je comprends pas le "en fait" en plus il me semble que j'ai plus de merite que toi en fait, car vu ton mauvais caractère :-)


Deir ez Zor 22-10-2007
Apres 6h de bus ereintantes, me voila a Deir ez Zor, point de depart de pas mal d'excursion dans la Djesireh (zone fertile a l'est de l'Euphrate). Pas grand chose a voir ici, excepte le musee. Il est petit mais les cartels sont tres complets. On m'a ouvert les portes rien que pour moi, la classe (je suis le seul client de la journee).

Mari 23-10-2007
Aujourd'hui 4h de minibus pour voir Mari, quelques tranchees dans la terre qui se dissolvent au fil des pluies. Ce doit etre desesperant pour les archeologues, tout ce qui est decouvert fini par disparaitre. Et oui, une ville en -4000 BC est en brique crue, on ne peut pas tout avoir ! Au debut ce n'est pas evident de faire la difference entre les tranchees de fouilles et les murs d'epoque. Le grand palais est sous bache, heureusement. Ca valait quand meme le coup.
J'ai rencontre un jeune prof d'informatique dans le secondaire en attendant le minibus sur le bord d'une route. Les syriens n'engagent pas facilement la conversation car en fait ils sont tres timides. Je lui demande du feu, il me donne son briquet, puis nous discutons (enfin quelqu'un qui parle anglais) pendant l'attente qui nous semble interminable sous le feu du soleil.
Un bus deja plein s'arrete pour nous. La pitie, peut-etre. Puis il prend encore des passagers. Puis nous nous arretons de nouveau pour 3 femmes que visiblement l'un des passagers connaissait. La ca devient complique car les femmes ne peuvent pas s'assoir en theorie a cote des hommes. Bien oblige, mon prof s'assoit a cote d'elles, tout en se contortionnant pour eviter tout contact. Finalement, n'y tenant plus, mon ami change de place a l'occasion d'une descente, malgre l'insistance de la femme pour dire que cela ne la derangeait pas. Il est remplace par un passager moins gene.
Nous sommes une vingtaines, plus quelques sacs de patates, des oeufs et autres legumes du marche. Je n'avais jamais vu autant de passagers dans un minibus, et cela a bien fait rire tout le monde.

Doura Europos 24-10-2007
Doura Europos est une grande ville Seulecide (descendants d'Alexandre). Pas mal. Surtout des heures de marche dans la chaleur du desert, bien que l'Euphrate soit juste a cote.
Beaucoup de fondations de batiments ont ete mises a jour, ce qui donne une idee de la densite de la ville, et il reste un petit theatre romain. Les murailles, encore debout, sont impressionnantes.
Des Damascenes m'ont pris en stop sur le retour, ce qui m'a evite de me dessecher au soleil une heure de plus. Avec ma fierte mal place de frenchy, je n'avais rien demande, heureusement qu'ils se sont arretes. Nous parlons de plein de choses, dont les legumes, un sujet qui me tient a coeur. Nous autres, les pays "riches", n'avons plus de fruits et legumes dignes de ce nom. Pays riches de quoi alors ? Inas, qui est deja alle en France, me dit que chez nous manger des legumes c'est comme manger du plastique. L'image est excellente, je la ressortirais ;-)

Voir la video

Terqa 25-10-2007
Site inconnu des guides, mais fouille par des etudiantes que j'ai rencontre a Palmyre. Terqa etait une grande ville sur le bord de l'Euphrate, aujourd'hui la majeure partie est sous la ville moderne. La, on me conseille de jeter un coup d'oeil a Tel Massaikh, a 5 km d'ici, car les fouilles ont mis a jour un important site assyrien.
Quelle galere pour ces 5 km ! Je prends une mobylette a remorque, mais je me rends compte au fur et a mesure que le gars n'a pas compris ou j'allais. On discute 5 min avec le garde a l'entre du pont, qui me trouve sympathique, puis on discute 5 min avec le garde a la sortie du pont, qui trouve que j'ai une bonne tete. Il ne veut pas croire que je ne parle pas arabe (je suis bien bronze c'est sur). Evidemment a chaque fois on arrete tout le monde pour essayer de savoir ou je vais. Finalement un gars en moto qui parle anglais m'emmene a un rond point, car j'ai quand meme une idee de la direction. C'est un habitant du coin qui rentrait chez lui, il reste un peu pour m'aider a arreter un vehicule. Un jeune passe en moto et va justement au site, ouf.
J'arrive 10 min avant la fin de la journee mais ca valait vraiment le coup. Le site est superbe, un palais flanque d'une imposante tour. Je suis gentiment invite a dejeuner avec les archeologues. Il y a de nombreuses nationalites, anthropologues, architectes, specialistes des religions et autres. Je ne pensais pas qu'une fouille monopolisait autant de corps de metier. J'apprends que Tel Sheikh Hamad n'est sans doute pas la fameuse capitale assyrienne, je verrais ca bientot.
Bon c'est dommage je suis parti un peu vite j'aurais bien aime garder contact avec les personnes avec lesquelles j'ai discute. Si vous lisez ces lignes, laissez un message !

Retour a Deir. Bon ca y est, j'en ai ma claque de cette ville. Son gros defaut ce sont les restos. J'en ai ecume quelques un et impossible de trouver un houmos digne de ce nom. C'est sur qu'apres celui du Al-Shamen a Amman, on devient difficile, mais quand meme. Quand la bouffe ne va pas, rien ne va. Encore un journee et basta.
message de Vlad le 29-10-2007 à 16:43
  Salut ma couille !!! Je vois que que tu es productif en news de ton voyage :) Merci de nous en faire profiter, les photos manquent un peu ... mais bon j'espère que ton appareil n'est pas flinguer ce serait dommage pour la suite ... A bientôt j'espère pour la suite de ton voyage :) Ps : ce serait sympa de faire une petite carte qui montre un peu ou se trouve tes lieux d'excursion ( allez au boulot faignasse t'as que ca a foutre ^^ )

message de zav le 31-10-2007 à 20:42
  tu rigoles je me leve plus tot que quand je bossais ( j'espere que mon ex-chef ne lira pas ca...)

message de rv le 04-11-2007 à 13:36
  yop, j ai ajouté la latitude et la longitude de damas. pour ceux qui sont en haut debit, il y a maintenant un bouton en haut de la page qui ouvre une carte. Si gzav m envoit les coordonnées des sites qu il visite, je peux mettre des marqueurs. si seulement tu avais emené un gps... :) sinon il y a une carte >ici<


Tell Sheikh Hamad 27-10-2007
Au debut, mon impression fut pire qu'a Mari. Je viens de me taper une heure de bus et 3 km a pied dans le desert pour 4 murs ? Heureusement au nord du Tell la ville a ete fouillee. Ce ne sont que quelques mais la densite urbaine est telle qu'on a vraiment l'impression d'y etre. Bref ca valait le coup.
Ce soir Akram m'a invite au resto, c'est un prof d'anglais. Il gagne 8000 LS/mois (110 euros), c'est un salaire moyen en syrie, plus 4000 en cours du soir. On ca ensuite rejoindre ses amis et on discute quelques heures. Ah la la, meme ici, quand je dis ce que je pense du 11 septembre, je ne rencontre que des yeux ecarquilles. Mais un jour la verite eclatera au grand jour, oh oui. Et cela ne choquera personne lol.

Hassakeh 28-10-2007
La, j'ai l'impression de m'enfoncer encore un peu plus dans le trou du cul du pays (hum). Je ne vais pas faire de vieux os ici. Finalement j'aimais bien Deir ez Zor... En tout cas si je reviens en Syrie j'y repasserais, ne serait-ce que pour voir Akram et ou en sont les fouilles de Massaikh.
Il y a pas mal de chretiens visiblement a Hassakeh. Ca change de voir des femmes qui choisissent elles-memes leurs fringues. Limite les gens sont branches. Enfin question musique y'a du boulot, seules les grosses machines commerciales passent les frontieres. Il me semble que Celine Dion a pas mal de succes ici.
J'ai trouve un bar au design contemporain, on se croirait a Barcelone. Le public est exclusivement compose de jeunes males de 20-30 ans. Ils sont amusants, ils jouent au vieux, discutant d'un air grave, buvant du the, fumant le narguile en egrenant leur chapelet.
Apparemment sur d'eux, chacun de leur gestes, une expression fugace, un rire qui s'efface sur un regard perdu, trahissent l'immense dechirure qui les habite. Ils ne savent pas ce que c'est. L'acces au Nirvana leur est interdit. Depuis 10 ans ils se posent des questions sur un plaisir suppose ultime. Eux sont coinces dans l'antichambre du desir. Prisonnier des conventions sociales, ils vont se lancer dans le match de leur vie sans connaitre les regles du jeu.
Bien fait, suis-je tente de penser. Apres tout, ce sont les hommes qui ont edicte ces regles. Le conflit entre les deux sexes devient un conflit inter-generationnel. La prohibition n'a jamais eu d'effet positif, que je sache. Ces vieux muftis, precheurs de morale, seraient choques de savoir qu'ils encouragent l'homosexualite. Car comment imaginer que tous les jeunes hommes puissent attendre un mariage, parfois tardif, avec un mauvais coup potentiel ? C'est comme croire qu'un pretre est un homme assexue.
Oui, je l'avoue, je fais preuve d'un peu d'intolerance. Mais j'ai beau etre ouvert d'esprit, aimant les autres cultures, je n'accepte pas que les femmes n'aient pas les memes droits et devoirs que les hommes. Je reviendrais un autre jour sur le sujet, de l'autre cote de la barriere.
message de Esme le 31-10-2007 à 14:04
  On dirait que tu ne chomes pas trop quand même..Tu n'es pas encore au Liban? Tu as pris le train pour Lattaquié j'ai pas l'impression tu es encore dans l'ouest de la Syrie? Tu as revu les petites jeunes filles qui fouillaient?? alors? Ugarit pour bientôt?

message de zav le 31-10-2007 à 20:06
  Ahlala tu lis pas tout ! je les ai vues a terqa. Je chome pas mais la syrie ca va etre plus long que prevu, je suis toujours dans l'est.


Tell Mozan 30-10-2007
Tell Halaf hier pas terrible. Franchement pas. A tel point que je me suis demande si j'etais sur le bon site, les trous ne semblaient pas tres grands par rapport aux statues du musee d'Alep. Mais bon le gardien m'a fait la visite en arabe (super michel) et m'a ensuite invite (au vrai sens du terme pour une fois) a boire le the avec sa famille. Il y avait meme une femme, qui buvait, fumait, discutait avec nous. Son cousin m'a raccompagne a Al Ras Ain en moto. La femme a lance la discussion sur l'Irak et sur le kurdistan, la Turquie (a 10 km de la) etc... Je commence a comprendre les gens dans la rue de par la situation, les intonations, les gestes, mais la une discussion politique c'est trop fort pour moi. Dommage, c'est dans ces moments la que je ressens durement la barriere de la langue.

Le site de Tell Mozan, ancienne Urkesh, capitale Hourrite, est superbe. Pourtant ca commencait mal, je vais d'abord a Amuda, puis le service (minibus) m'y emmene pour pas cher, prend un pote kurde en route, mais il part a l'est d'Amuda, alors que c'est a l'ouest sur ma carte. Il m'emmene au Tell, on ne voit d'en bas qu'un grand batiment et il me dit "hotel". Son pote qui s'autoproclame mon ami et ami de la France veut faire la visite avec moi, il ne parle qu'arabe et commence a me courrir sur le haricot. Finalement c'etait bien ca, l'hotel est en fait la maison des archeologues (ben ca va ils ont les moyens). On trouve le gardien et j'arrive a me debarrasser de mes 2 amis, qui voulaient bien sur rester avec moi pour me raccompagner (money, money my friend). Deja un guide je trouve ca de trop quand je visite un site...
Le site, fouille par des italiens, est superbement presente et protege. Il y a de nombreux cartels et panneaux explicatifs, ainsi qu'une brochure gratuite tres complete. C'est un site unique pour la comprehension de la civilisation hourrite, on sent qu'il y a un gros budget, mais aussi un reel effort de vulgarisation pour le visiteur.

Tell Brak 31-10-2007
J'ai bien fait de prendre la journee pour ce site qui n'est qu'a 50 km de Hassaka. Un petit coup de minibus, on voit le Tell de la ville, il est impressionnant. A vue de nez 2 km de marche. Je vais dans une echoppe avant de quitter la ville, histoire d'acheter des trucs a manger et de m'assurer du chemin. La on me dit de m'assoir et c'est parti pour 2h de palabres, a boire le the et fumer des clopes. Cette fois-ci j'ai pu discuter car l'un de mes hotes, Mehsin, parle a moitie anglais. L'eternel flic en civil est passe (comme sur tous les sites de la frontiere turc, ils appellent l'hotel pour verifier etc...), mais celui-la s'est fait un point d'honneur a prendre les infos sans me demander mon passeport (par politesse ?). Au debut, il me sort ses 2 dentiers et me demande des sous sinon prison. Mais c'est qu'il a de l'humour en plus ! Comme le petit enrobe de la bande qui n'a pas de femme car il n'a qu'une seule coucougnette. Bref on rigole pas mal. Les gens passent, s'arretent un peu, je leur ameliore l'ordinaire jusqu'au dejeuner. Le flic voulait meme me faire payer le the, mais Mehsine me protege, ainsi que des morbacs qui veulent m'emmener au tell qui n'est plus qu'a 800m.



A ma gauche, Mehsin, derriere moi un gars qui passait par la et qui voulait m'extraire quelques dollars (il ressemble au Raspoutine d'Hugo Pratt ;-). A ma droite le Saoudien. Dommage que "n'a-q'une-couille" et le gars de la police secrete n'etaient pas la pour la photo.

Ils ont des bonnes tetes, je les aime bien. Mehsine a 2 ans de moins que moi et 5 garcons, 2 filles. Mabrouk ! Il ne comprend pas que je ne sois pas marie (c'est vrai ca beau gazier comme je suis ;-) C'est effectivement difficile a expliquer. Quand on a fait la coupe de monde la ligue 1 c'est chiant (hum je sais pas si l'image est appropriee). Comme il apprend que je vais en Chine il note mon email car il a un ami dans le Yunan qui a 2 filles a marier. Je ne sais pas si c'est du lard ou du cochon. Il m'invite a dejeuner mais je refuse, poliment je l'espere. C'est que j'ai un tell a visiter moi ! Je prends conge de cette bande de joyeux drilles et me lance dans l'ascension.

Le somment du tell est immense, il a ete fouille de-ci de-la, et je n'ose imaginer tout ce qu'il reste en dessous (NE,E,S,O,N). Jamais je n'ai vu autant de tessons de ceramiques sur un site. Au debut cela me choquait de voir trainer tous ces morceaux de poteries vieux de plusieurs millenaires sur les sites. Mais comme me l'a explique le professeur qui fouillait Terqa, ce n'est pas l'objet en lui-meme qui a de la valeur, mais l'endroit ou on le trouve, la stratigraphie. Je me sens bien au sommet de ce tell, la vue sur la region est magnifique, le vent est agreable, je marche et surtout m'arrete a ma vitesse, sans guide. Je ne sais pas pourquoi je me sens si bien dans les ruines antiques, est-ce seulement un plaisir intellectuel ? En tout cas s'il y avait des arbres pour planter le hamac j'y ferais une sieste !
message de maman le 05-11-2007 à 12:05
  je suis vraiment contente de pouvoir lire tout ce que tu vois, j'ai bien recu ta carte, mais ton blog est bien clair, et les nouvelles sont presques fraiches, merci a rv pour la carte, au moins je peux situer un peu , mais y a pas tout, peut etre plus tard, autrement la sante ca va, c'est pas pire, et pas mieux, bisous fils, a plus


Raqqa 02-11-2007
Raqqa est une ville calme. C'est sans doute du au fait que les gens ne klaxonnent que lorsque cela est necessaire, alors qu'ailleurs c'est toutes les 5 secondes en moyenne. Ce qui est penible lorsque vous etes mal reveille le matin, car certains sont customises a 90 decibels. Et quasiment toutes les camionnettes jouent la Lambada en marche arriere. Le nombres d'echoppes est impressionnant, on dirait que la moitie de la population fait du commerce.
Il n'y a que 2 hotels ici (et un hotel de luxe). Donc ils sont pas terribles et chers pour la qualite (plus qu'a Damas). La ville possede quelques restes archeologiques et une grande enceinte moyenageuse (une heure pour en faire le tour), delimitant un quartier d'habitation calme ou les gamins jouent dans la rue. Le musee est ridiculement petit mais interessant.
En cherchant un cyber-cafe (pas facile), j'ai rencontre Armed, qui tient une boutique d'informatique et de jeux (tous crakes bien sur). Le cyber etant plein, il m'invite a diner chez lui. Enfin il a 23 ans, chez ses parents plutot. Il espere pouvoir partir rejoindre sa tante dans le New Jersey dans 2 ans pour bosser car Raqqa c'est trop pourri. L'appartement est assez grand, ils ne sont que 2 enfants. Je croise sa mere et sa soeur et lance un "Salaam" mais je sens que c'est un peu too much. Bref on dine avec le pere, qui parle 3 mots de francais. A l'epoque c'etait la langue obligatoire. Aujourd'hui tous les gamins apprennent l'anglais et depuis 2 ans le francais est enseigne en deuxieme langue. C'est sympa, on ne merite pas tant d'honneur ;-)
Le lendemain j'ai cherche en vain la boutique d'Armed pendamt une heure. Dommage, je voulais l'inviter a diner.

Resafe 03-11-2007
Pour y aller, la derniere portion de route (20 km de desert) est tres peu frequente et aucun minibus n'y passe. En fait personne ne se rend a cet endroit, je ne prend pas le risque de faire du stop car je veux etre avant midi sur le site. Je negocie un aller-retour avec un chauffeur de camionnette au village d'a cote. Les negos furent apres, meme sur la duree de visite, hum, je n'ai pas ete assez dur je crois. J'obtiens 2h15 au lieu de 1h, tu feras la sieste mon gars !
Resafe est un site Seulecide tres impressionnant. Toutes les murailes ont ete remontees et font 400*500m. C'est immense. Il y a 3 citernes d'eau monstrueuses, de veritables cathedrales souterraines. Des vestiges sortent de terre un peu partout, notamment plusieurs eglises et deux tres grands basiliques. Le sol est bossele, comme si les americains avaient chasse un terroriste avec un tapis de bombes. En fait il s'agit des bedouins qui cherchent des tresors. A mon avis ils ne creusent pas assez profond, le niveau du sol des plus anciens batiments est au moins a 4m sous terre. La moitie de la ville doit etre encore enfouie.
Mon chauffeur est sympa finalement (tu m'etonnes il a fait sa semaine), il me dit qu'il s'appelle "Friday". Au debut je crois qu'il se fout de moi mais non, c'est Jamal en arabe. On discute un peu avec Vendredi, mais il faut avouer que lui ne parlant anglais et moi pas arabe, ca s'est vite limite aux nombres, le prix de sa camionnette, des clopes et tout ca. J'ai bien fait de prendre le retour car il n'y avait personne sur le site, a part un groupe de collegiennes qui est passe rapidement. Ca fait 15 jours que je n'ai pas vu un caucasien !

Alep 04-11-2007
Adieu Raqqa, sans regrets.
Bye bye ma belle Djesireh, aux gens si accueillants, mais si fatiguante.
Retour a la civilisation, les restos a profusion, les touristes et la pollution. Alep est une des plus anciennes villes habitees du monde avec Damas.
message de abdellatif le 26-01-2008 à 12:25
  raqqa a deja été critiqué par un auteur arabe médiéval de l'époque de saladin pour saleté etc


Alep 05-11-2007
J'ai rencontre des francais hier soir, on a dine ensemble et fait honneur a l'arak local. Ca fait du bien d'avoir une conversation dans sa langue maternelle, du coup j'etais un vrai moulin a paroles ! Je pense qu'on se recroisera les amis...
Quelle belle forteresse que la citadelle d'Alep. Je m'imagine en train de l'assaillir (a defaut d'autre chose :-) Les murailles definissent un ovale regulier, ceintes par un glacis a 50 degres et de douves profondes. Malgre le pont levis, la barbacane me semble aisement prenable sans machines de siege lourdes. Le meilleur moyen serait de combler les douves a cet endroit afin d'y acceder avec des echelles. Elle est assez petite, mais elle permet de proteger l'assaillant des tirs de la forteresse. Le probleme, c'est les 50 m. du pont en escalier qui menent a l'entree principale.
La puissance de feu de la tour d'entree est phenomenale. C'est une veritable forteresse a elle seule. Elle est percee d'innombrables meurtrieres et les machicoulis sont disposes sur quasiment tout son perimetre accessible. Une fois dans le porche d'entree, il y a encore de nombreux machicoulis et autres ouvertures. On se prendra un vrai deluge de feu le temps de defoncer la porte. Surtout qu'elle n'est pas dans l'axe, mais a droite. Il nous faudra un belier suffisamment petit afin de pouvoir le manipuler dans le porche, ce qui va diminuer d'autant sa puissance. Une fois la porte enfoncee, inch allah. Les pertes seront lourdes...
message de Alain Gestin le 19-11-2007 à 19:27
  De retour en France et du plaisir à te lire, c'est vrai l'arak était bon et ta compagnie bienvenue. je suivrais ton périple en sédentaire en attendant de repartir! bonne route à toi Alain


Ebla 06-11-2007
Il y a foultitudes de gares routieres a Alep, pas evident de trouver la bonne. Je demande mon chemin a un jeune, nous prenons le meme bus. Il me parle de son village, Massyaf, et me conseille vivement d'y faire un tour. Ce que je ferais, apres tout, j'ai le temps. Il me parle egalement de Descartes, Rousseau, Marx, ce qui me laisse sur le cul. Helas il lui est difficle de parler philosophie en anglais, ce que je comprends.
Le site ressemble a un immense cratere avec un Tell au milieu. Au fait un Tell c'est une colline, souvent au milieu d'un terrain parfaitement plat. D'ailleurs je me demande comment cela est geologiquement possible, car il ne s'agit pas de roches. L'erosion aurait du les aplanir, a moins qu'il ne s'agissent de tertres artificiels, dans ce cas ca fait encore un paquet de sites a decouvrir dans ce pays !
Les collines formant un anneau autour du Tell etaient en fait des murailles en terre, de plus de 40 m. de large a la base ! La ville fortifiee fait plus de 50 ha. Il y a quelques palais (le premier date de -2500 BC) et de nombreux temples, dont ceux d'Ishtar, ma deesse preferee. C'est ici qu'on a decouvert 15 000 tablettes en cuneiforme dans les archives administratives du plus ancien palais. Pas un pet d'ombre ici, les fouilles sont bien presentees mais on ne peut pas y penetrer, cote immersion c'est pas terrible. Apres 3h de visite en plein soleil, je pense a rentrer. J'aurais pu continuer vers le sud pour aller voir un musee de mosaiques mais je commence a en avoir ma claque.
Il y a 3 km jusqu'a la grand route. Un gamin de 12 ans en mobylette m'accroche, il veut m'emmener pour 1000 LS. Haha. On tombe d'accord sur 50 mais je n'ai pas la monnaie. Mouch mouchkila il en fera en route. Il conduit comme un derate. Ah, la jeunesse... On arrive et il me demande les sous, sachant que je n'ai qu'un billet de 100. Mais il ne sait pas qu'il a affaire a un chien d'infidele sans pitie. J'avise un jeune autochtone qui attend le bus dans l'autre sens. Tres sympa, il me fait la monnaie. Le gamin est blaze, mais bon, c'est deja mieux paye qu'un taxi.
Je commence a faire du stop (on pointe le bras dans la direction ou l'on va), mais chose etrange, les minibus ne s'arretent pas, certains font meme des appels de phare. L'autochtone me rejoind, mort de rire. Il s'appelle Basid, et me montre comment faire. En effet il y a une intersection plus loin, il faut donc explicitement pointer le deuxieme bras vers la droite pour Alep, ca fait un peu officer d'appontage sur une plate-forme helico. On "discute" jusqu'a ce qu'un bus s'arrete. Pfff, heureusement que que le gamin a essaye de m'arnaquer sinon j'aurais pu attendre longtemps.

35 ans 07-11-2007
Bon anniversaire gzav !
j ai créé une news histoire de rassembler les messages ici
alors n hesitez pas à en laisser ;)

rv
message de LN le 06-11-2007 à 23:55
  Bonn anniversaire! Même dans les Bouches du Rhône j'arrive à ne pas l'oublier. Plein de bises (oui, je sais c'est pas habituel mais, tu es loin). J'aime bien te lire. A + LN

message de LN le 07-11-2007 à 00:08
  C'est quoi ce Bordel? Je hais les blogs et l'informatique! En France il était minuit 1 minute, le 7 novembre!!!! En plus, je n'arrive pas à passer ce message alors que le précédent est passé 2 fois. LN

message de Florence le 07-11-2007 à 10:12
  BON ANNIVERSAIRE Alors moi j'arrive apres la bataille parcequ'on me dit jamais les dates d'anniv... (y en a meme qui vont avoir 40 ans et je n'arrive pas a savoir quand!!)... C'est bon de te lire le matin en arrivant ou apres le dejeuner ca me destresse mon seul neurone qui reste apres ma grossesse... Grosses bises du 2eme etage Flo

message de Djinn le 07-11-2007 à 14:56
  Bah ouai baltringue, JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! Tu sembles apprécier ton voyage, ça fait plaiz' de te lire... En attendant ton retour on profite de tes jetons, c'est cool. En échange tu pourras tester ma nouvelle mélangeuse de cartes ! Take care +++

message de Mjolnir le 07-11-2007 à 19:11
  joyeux anniversaire frangin ;) ton blog est bien sympa continue comme ça.un tracet rouge serait bien pratique pour visualiser tes déplacement , un peut comme indianan jones ^^ enfin c'est toi l'aventurier tu fait comme tu le sent. prend soins de toi et amuse toi bien, oublie pas les pauvres occidentaux que nous somme et continue à nous faire revé :) @ bientot

message de maman le 07-11-2007 à 19:40
  et voila a 19h40 tu ouvrais les yeux, et moi je soufflais un peu, Je ne sais pas ce que tu fais en ce moment, mais je pense bien a toi, et j'ai vu que tes amis aussi, maintenant tout le monde saura l'heure exacte ou tu a respiré ta premiere bouffée d'air papa aussi pense a toi, il va mieux, gros bisous mon grand et amuse toi bien et fait attention a toi.

message de Oly le 07-11-2007 à 21:36
   Bon anniversaire tonton

message de oly le 07-11-2007 à 22:05
  heu certes, mais je ne suis pas tout seul^^ joyeux anniversaire mon frère, à bientôt

message de vlad et lili le 07-11-2007 à 22:13
  Encore bon anniversaire ma poule ! éclate toi bien !

message de xav le 07-11-2007 à 23:02
  Merci a tous, ca fait plaisir :-)

message de Zit le 08-11-2007 à 16:42
  Salut ma vieille. Tu ne te formaliseras j'espère pas trop d'un petit jour de retard... Bon anniversaire! Je découvre aujourd'hui seulement ton blog, continent étrange et nouveau d'un gzav mobile. Pénétrer dans l'espace mentalo-géographico-touristico-humoristico-etcaetero du gzav, ça c'est du voyage. Drôle de bête quand même!

message de pascal le 09-11-2007 à 12:57
  Bon anniversaire Gzav avec deux jours de retards!!! Tout va bien pour toi je vois... A tres bientot, on t'embrasse tous les trois. Amuse toi bien sur la route. P.


Ain Dara 08-11-2007
Temple neohittite d'Ishtar. On aurait pu l'appeler le temple aux lions de basalte, mais il y a les empreintes de pieds de la deesse gravees dans la roche a l'entree du temple, genre elle est passee par la. C'est qu'elle etait grande la cochonne.

Voir la video
Au retour le minibus ne nous depose pas a la gare routiere mais dans une banlieue paumee d'Alep. Heureusement l'un des passagers qui parle bien anglais decide de m'aider. Il me met dans un minibus en echange de 2 bises. WOW, je suis dans un bus citadin, a mon avis c'est la premiere et la derniere fois tellement le reseau est anarchique. Il y a vaguement des parcours officiels, et quiconque a un bus peut les exploiter, tout comme les "services" entre villes. La libre entreprise, sans doute en echange d'une obole annuelle au gouvernement. Mais les lignes, tout comme les tarifs, sont du domaine de la culture orale. Seuls les terminus sont ecrits en arabe sur les bus, ce qui ne facilite pas la tache pour le touriste.
Tout le monde connait le tarif pour tel ou tel trajet, mais cela ne depend pas que de la distance. En general je donne un peu au pif en esperant que c'est assez, histoire de ne pas me coller la honte. Je donne les pieces d'un air assure, genre je connais le prix, et en general on me rend la monnaie. Si l'on donne un billet, la monnaie est rendue en billets et on ne descend pas en-dessous des 50 LS. Mais cela depend surtout du chauffeur et de son honnetete en fait. Un touriste peut tres bien traverser le pays et ne pas atteindre l'economie des pieces, s'il n'est pas radin comme moi. Souvent je donne un peu plus, je ne marchande pas sur des centimes d'euros, mais ca me fait chier de payer le double, c'est ma limite psychologique.
Ca caille a mort ce soir, fini le tee-shirt ! J'ai rencontre un iranien qui vient de Turquie, il parait qu'il neige a Istanbul.

PS : Merci pour les messages, ca me fait plaisir. Ne m'en veuillez si je ne reponds pas a tous les textos et si j'oublie vos anniversaires ;-)

Qalb Loze 09-11-2007
Hier soir je croise dans la rue un local qui parle francais et que j'avais deja vu au souk. Je vais souvent trainer au souk en fin de journee voir Majid et Saladin (ils vendent du tissu et a mon avis tous les touristes francais qui passent pas le souk les connaissent), Said et Mohammed. Ils sont 40 cousins, c'est une grande famille. Retour a mon compere, Ahmed, qui tient une agence de voyage pas loin et qui m'invite a boire le the. Il me propose un tour pour l'eglise de Qalb Loze et quelques villes mortes sur la route. Ca a l'air particulierement galere pour y aller, je me rappelle comment Walid le chauffeur du Baron Hotel n'etait pas chaud et comment Esme etait verte de ne pas la faire. On negocie tranquillement, buvant le the et fumantle narguile, parlant d'autres choses, et au bout de 2 heures je sens que je touche le bottom price. Bref, je me laisse tenter.

Aujourd'hui il pleut de l'eau froide qui mouille. Ca va me donner l'occasion de tester mon super coupe-vent en gore-tex de la mort-qui-tue. RDV a 10h avec Bashir et son fils de 14 ans pour le tour en taxi. Il tombe des cordes, et je ne regrette pas les attentes d'un minibus hypothetique sur le bord d'une route.

Bon Esme t'as de la chance Qalb Loze vaut vraiment le detour (tu pleures de rage, hein ?). Construite en 450, c'est la premiere eglise a 3 nefs et l'une des seules en Syrie avec St Simeon a abside saillante (qui d'ailleurs est tres tres saillante) alors que la plupart des eglises ont des absides a chevet plat (comment je me la pete). Magnifique.

Nous faisons un bref stop sur la voie romaine, impressionnante car ce ne sont pas de vulgaires paves mais d'immenses blocs de pierres de plus de 50cm d'epaisseur qui reliaient Alep a Antakia. Remarquez, il n'y a que de la caillasse ici. Le paysage est un desert de montagnes de pierres eventrees par les routes et ponctue de champs d'oliviers multi-centenaires.
On visite egalement quelques villes mortes, comme si je n'en avais pas deja vues assez. Il y en a plus de 500 dans les environs d'Alep. Heureusement que les eclaircies sont au rendez-vous pour les visites (je vous rappelle qu'il pleut et que ca caille).


C'est vendredi, au retour Bashir s'arrete a son village natal rendre visite a sa famille, incidemment moi aussi. Je comprends pourquoi on avait le fiston. Bashir et moi dejeunons quelques mezzes, en presence de la famille, meme les femmes. Bon elles ne m'adressent pas directement la parole, faut pas deconner non plus, a moins que ce ne soit parcequ'elles ne parlent pas anglais. Elles sont la c'est deja pas mal et le repas est tres sympa. Puis nous buvons le the et discutons entre hommes, Bashir charge 30kg d'olives (il vit a Alep) et Yalla. Il est vraiment tres calme et tres gentil, il fait des tours avec l'office du tourisme. Bref voici ses coordonnees cela fera toujours un intermediaire de moins : Basheer Kadour 0955949768. Car il faut avouer que les villes mortes c'est pas possible en minibus.
message de Esme le 19-11-2007 à 21:04
  un peu que je suis verte enfin tu t'es laissé tenté donc c'est cool pour toi? alors ils t'ont fait payé cher? J'espere que tu as pris plein de photos...


Citadelle d'Alep 10-11-2007
Nous lancons l'assaut au chant du coq, une heure avant l'aube. Proteges par de larges panneaux, nous finissons de combler les douves peu avant le couchant. Nous ne pouvons rien faire contre les lourdes pierres envoyees de la forteresse, mais ils ne tirer en face de la barbacane au risque de l'endommager. Nous levons les echelles et attaquons la tour derechef afin de ne pas leur laisser le temps de reagir. La prise est aisee, mais une fois la tour investie nous sommes a la merci des tirs ennemis. Le pont-levis est baisse, premiere victoire. Nos charpentier montent dans la nuit un large panneau recouvert de peaux de moutons fraiches qui nous servira egalement de protection sous le porche d'entre. Le mini belier est pret.
Nous passons la nuit a plannifier l'attaque, car sous le porche, chaque minute gagnee nous evitera des pertes. Les chevaliers se preparent 2h avant l'aube, enfilent des peaux de moutons sur leur chausses, les pietons se couvrent de tissus. Notre plus grande crainte est l'huile chaude. 50m separent le porche de la barbacane, une noria evacuera et remplacera les blesses car le panneau ne doit pas tomber. Les sarrazins nous envoient des fleches enflammees de facon sporadique, afin de voir ou nous sommes et essayer de prendre une vie au passage. Nous arrosons le panneau et 1h avant l'aube, nous avancons en silence. Nous sommes a mi-chemin lorsque l'alerte est donnee. Les premiers coups de belier resonnent rapidement sous le porche. Le panneau est tenu horizontalement a bout de bras par des pietons, et recouvre pratiquement toute l'entree. L'ennemi est surpris de notre stratageme, et n'a visiblement pas assez d'huile chaude a disposition pour l'instant. Je le savais ! Ils ne peuvent se permettre de maintenir un grand feu en continu au risque de manquer de bois.
Je sens les murailles fremir, c'est le branle-bas de combat en face. Le panneau joue bien son role mais le belier est petit et la porte solide. A l'aube un deluge de fleches enflammees s'abat sur nous, puis des chaudrons et des chaudrons d'huile bouillante. J'entends les hommes hurler de douleur, mettre un genou a terre, mais ils se ressaisissent. Les corps, trop encombrants, sont jetes dans les douves. Tout le dispositif repose sur la tenue du panneau, ces hommes courageux le savent. Finalement un coup de belier arrache au metal de la porte une longue plainte qui sonne a nos oreilles comme un Alleluia. A l'attaque !
Les chevaliers s'engouffrent dans un grand couloir perce de nombreuses ouvertures au plafond, mais aucun projectile n'en sort. J'entends crier "Une porte!" puis un grand "WOUFF" qui resonne dans nos poitrines alors que nous sommes au niveau de la barbacane. Les hurlements, l'odeur de la chair brulee... Les chiens nous ont pieges avec de la poix chaude ! Les survivants m'expliquent que la seconde porte semble aussi solide que la premiere, et cette fois-ci pas moyen de se proteger efficacement contre les tirs.
Le siege est un echec. Nous ne pouvons attaquer le mur d'enceinte en raison du glacis, ni tenir tout l'hiver afin de les affamer, car nous manquons nous-meme cruellement de nourriture. Les pertes sont lourdes, 150 pietons et 30 chevaliers. Je sens la frustation chez les hommes, ils n'ont pas tranche de membres, fracasse de tetes. L'ennemi est reste invisible. Il va falloir mettre a sac les villages alentours, et continuer notre route vers le sud. Voila qui ne va pas arranger la reputation des croises.

Alep 11-11-2007
J'ai chope une creve carabine. On a eu un sacre vent du nord pendant 2-3 jours, j'ai vu aux infos qu'on etait pas les seuls. Mais le beau temps est revenu.
Ah, rien de tel qu'une bonne lentille soup, c'est divin. Les syriens savent manier et marier les epices comme personne. C'est pour cela que les shawarmas et falafels sandwiches sont si bons.

La tele 12-11-2007
Pourquoi ne voit-on sur TV5 que les pires emissions de la tele francaise (Drucker, Sebastien), ainsi que les pires navets, dont je ne suis meme pas sur qu'ils soient passes un jour sur france 2 ou 3 ? Sinon pour les infos -tronques- c'est un peu tele Sarko.
Je suis surpris par Al Jazeera, une chaine d'info en continu qui emet aussi en anglais. Cette chaine n'a aucune lecon de journalisme a recevoir des chaines occidentales, qui ont des conflits d'interets majeurs avec le pouvoir politique et economique. Aucune chaine n'est neutre evidemment, mais celle-ci ne semble pas liee a une nation en particulier (excepte le fait que son siege soit au Qatar je crois). Al Jazeera a surtout l'avantage de bien connaitre le monde arabe. Les titres des news sont les memes que CNN, le traitement de l'info est juste quelque peu... different.
Par exemple l'etat d'urgence au Pakistan. Un journaliste d'Al Jazeera est alle rencontrer en secret, au Pakistan, les leaders des differents partis de l'opposition (et pas seulement Benazir Buto), qui expliquent qu'ils doivent se cacher et ne peuvent faire campagne pour les elections du 9 janvier dans ces conditions. Je zappe sur CNN, et je vois R. Bolton, qui explique que les USA n'ont pas vocation a micro-manager la politique interieure des autres pays (sic), mais que l'important est le controle des armes de destruction massives dans la region. D'un cote la lutte pour la democratie et de l'autre un risque fantasme.
Car enfin c'est enervant toute cette dialectique sur les Weapons of Mass Destruction (WMD). Qu'essaie t-on de nous faire croire ? Qu'il y a un risque pour nos vies et nos democraties ? A supposer que des pays "mechants" aient des tetes nucleaires, ils n'ont aucun moyen des les envoyer a de si longues distances avec des missiles ballistiques. A supposer qu'ils reussissent a en balancer une sur les USA, ceux-ci se feraient un plaisir de rayer le pays de la carte, ayant enfin une excuse valable. Il serait suicidaire pour l'Iran par exemple, de frapper les USA. Ils sont les plus forts et tout le monde le sait.
Alors quoi, Israel ? Jerusalem est une ville sainte pour tout le monde. Et puis envoyer une bombe nucleaire sur Israel condamnerait tout autant la Palestine, la Cis-Jordanie et les retombees pour les autres pays voisins seraient terribles. Non, le seul moyen de gagner cette guerre, si guerre il doit y avoir pour un esprit tordu, serait les methodes conventionnelles. Et sur ce terrain Israel a un net avantage. Seul les neo-conservateurs pensent pouvoir resoudre un probleme avec un tapis de bombes.
Non, je ne vois pas pourquoi la possession de WMD par un gouvernement stable, meme s'il ne nous aime pas, serait obligatoirement un danger. D'ailleurs de nombreux dictateurs les possedent et ne les utilsent pas, car ce serait un pur suicide. Imaginez-vous a la place d'un dictateur (Ah, si seulement;-). Votre lit est remplit des plus belles femmes du pays, les meilleurs cuisiniers sont a votre botte, en apparence tout le monde vous venere tel un demi-dieu. Vous ne vivrez jamais assez longtemps pour depenser tout l'argent que vous avez, d'ailleurs votre train de vie digne des plus grands empereurs ne vous coute pas un centime. Vos desirs sont des realites a l'echelle de la nation. Quel est votre but ? Rester au pouvoir, vivre le plus longtemps possible, et profiter de la vie. Qu'est-ce que vous allez vous emmerder a tuer quelques millions de civils americains dont vous n'avez rien a cirer ? Vous avez 10% de chances de reussite et 100% de chances de tout perdre. Non, vous allez taquiner la ligne rouge de la politique internationale pour vous faire plaisir, sans jamais la franchir.
En revanche s'il s'agit de groupuscules de fanatiques qui ont la bombe, la on peut avoir les chocottes. Meme cet argument joue en faveur d'un etat fort. Comment lutter contre ces groupes ? On tombe sur l'eternelle opposition prevention / repression. Tuez un fanatique, il y aura au moins son frere, son pere ou son fils qui sera pret a mourir pour le venger. On voit bien ce que cela donne dans les territoires occupes. La prevention c'est beaucoup plus dur, c'est long, et cela demande de comprendre pour aider. Car le fanatisme n'est qu'un moyen pour certains dans une lutte de pouvoir. Il y avait d'ailleurs une bonne emission sur Al Jazeera a ce sujet, intitulee le "God Business". Je ne veux pas dire que cette chaine est parfaite, mais au moins ce n'est pas le degre 0 de la propagande gouvernementale occidentale.
message de momo le 15-11-2007 à 11:13
  Je vois que tu vas bien et te fais un gros smak avec beaucoup de retard j'ai pensé très fort à toi ce jour là!!! Jour ou Guillaume s'est fait réduire 2 fractures de l'os zygomax (pommette) fractures suite à un 360 en skate avec une méga réception de la joue gauche sur le béton (il faut dire que les pieds attachés au skate c'est pas terrible) Il ressemble un peu à casimodo en ce momment. Super de voir que tu vas bien.BIZ

message de abdellatif le 26-01-2008 à 12:34
  excellente analyse !le fait d'avoir voyagé t'as bcp ouvert l'esprit et ta surtout permis de comprendre que le modèle de penser occidental et leurs informations trahissent une manipulation des masses à des fins perverses.


Tripoli 14-11-2007
Ah, la mer. L'odeur d'iode, le bruit du ressac, l'horizon, cet infini a portee de main. Je me croirais presque a Marseille, sur les rochers, avec les pecheurs du dimanche.
Les traces de la guerre sont omnipresentes, et les militaires ne sont pas dans la rue pour faire de la figuration (semi-blindes, armes lourdes). Au debut c'est impressionnant mais on s'y fait. Les coupures de courant sont frequentes mais durent moins de 30s.
Les filles sont tres jolies, voire sexy, sans pour autant deballer leur chair comme chez nous. Je ne dois pas etre normal j'aime pas du tout le string-taille basse. Je trouve qu'une robe d'ete c'est mille fois plus excitant. Mais bon, excusez-moi, on n'est pas cense etre excite dans la rue ;-)

Tripoli 16-11-2007
Fianlement je n'aurais pas fait grand chose pendant ces 4 jours a Tripoli. Je suis un peu moins dans le voyage en ce moment, j'ai un peu la tete ailleurs, apres tout cela fait presque 2 mois que je suis parti. J'ai trouve l'IHT, la Recherche de novembre, je bouquine, je me ballade en ville.
La vieille ville moyen-ageuse est tres bien conservee, on se croirait presque en France, les souks sont tres beau. Le chateau St-Gilles, qui domine la ville, vaut la visite.
La je bois du the et fume le narguile dans le petit port de peche, et je viens de voir passer sur la corniche un "tricycle" avec des roues de 2m50 de diametre ! C'est du tabac a la fraise, je precise.
Je ne serais meme pas alle a Tell Arqa, a 30km au nord. Mais bon, c'est une ruine romaine, ca me motive moins qu'un pauvre mur en terre crue !

Voir la video
message de Esme le 19-11-2007 à 21:08
  J'ai été sur ton lien, effectivement tu as la tete ailleurs en fait, cela me fait penser quand tu as essaye de m'expliquer la thermoluminescence et que cela a fini par le big bang ....


Beyrouth 17-11-2007
Mon Dieu que les filles sont jolies !
Mon Dieu que la vie est chere !
message de Alain Gestin le 19-11-2007 à 19:44
  Remarque que je partage à 100%, mais ça ne résout pas le dilemme! Bonne route amuse toi bien. Alain

message de xav le 29-11-2007 à 21:28
  Et bien dilemne helas non resolu Alain !


Central District 18-11-2007
Aujourd'hui c'est le marathon de Beyrouth. Ils ont souffert les pauvres, vu la chaleur qu'il fait. Je les regarde, en Tshirt, et je creve de chaud. Il y a aussi 5 et 10 km pour que tout le monde participe.
Beyrouth a ete maintes fois detruite et reconstruite, ce qui est le cas du centre-ville qui n'est pas completement fini. Quand les Libanais reconstruisent, il voient grand ! Il y a de tres nombreux check-points ou il faut ouvrir son sac-a-dos, et pas de photos des batiments cribles en demolition. Evidemment, l'interdit, ca me motive.



Ici, on va chez Paul en Ferrari. Malgre l'incroyable rapidite des libanais a reconstruire, on peut encore voir de-ci de-la des traces de la guerre.

La place de l'Etoile est ultra-select. Elle a ete refaite en s'inspirant de la rue de Rivoli, c'est assez reussi. Il n'y a pas de voiture, les gamins jouent avec leur gouvernante (c'est marrant ici aussi elles semblent indonesiennes) pendant que les parents boivent un cafe. J'y dejeune par curiosite, pour voir ce que justifie un shish taouk a 3 fois le prix. Ben rien... J'ai l'impression d'etre un provincial qui monte a la capitale et prend un cafe a St Germain.
Pas tres loin de la place, de nombreux passages sont bloques en raison d'un camp de refugies (palestiniens ?) sous un auto-pont. L'acces et les photos y sont interdits, mais je ne sais comment, je me retrouve dedans. En sortant, un garde zele veut voir on appareil. Je lui montre une photo d'eglise mais il veut parcourir lui-meme les photos. Oups, j'ai evidemment pris des photos du camp. Mais j'ai de la chance il les parcours dans le mauvais sens et tombe sur Palmyre. Visiblement, la vision des chameaux l'emeut et il me dit OK, on se sert la main et tout ca.
Bon mais je n'arrive toujours pas a atteindre une eglise avec tous ces barrages. Je tombe sur des pompiers a pied qui me disent de les suivre. Afin d'eviter de faire un long detour par un check-point on passe par-dessus les barbeles. Bingo ! Ils voulaient gagner du temps et bien c'est rape. Le garde arrive, commence par les jeter puis s'interesse a moi. Je pense que le fait que je sois francais m'aide un peu. Fouille minutieuse du sac, des poches, questionnaire. Sac sur le cote, tres pro, comme en France. Il s'interesse a mon appareil mais je lui montre juste qu'il fonctionne, fait semblant de ne pas comprendre, et le range dans ma poche. Puis je me fais jeter, mais tres poliment et avec le sourire, et je dois faire le grand tour.
message de Flo le 19-11-2007 à 20:53
  la blonde mononeurone a reflechi a ta question sur les vecteurs . Je pense que la somme de tes normes de vecteurs projetes est de 0 ( si ils sont uniformement repartis bien entendu...) Mais comment tu fais pour penser a ce genre de truc a Tripoli!!???

message de Esme le 19-11-2007 à 21:10
  Tu es devenu pire que moi avec les eglises on dirait :-))

message de Mjolnir le 20-11-2007 à 03:57
  lol Flo,ça ne se dit pas ça "blonde mononeurone" voyons.. c'est un pléonasme :p. sinon je me suis poser la meme question que toi .. Comment il fait pour penser à ce genre de truc *largué*.. ma conclusion est qu'il n'y à pas que de la fraise dans son tabac..^^ enfin je pense.. ;-)

message de xav le 20-11-2007 à 20:45
  Non en valeur absolue Flo, on a trouve ca fait 1/2. Arrete de dire que tu es mono-neurone (ca c'est tes collegues de bureau) tu vas finir par y croire !

message de flo le 22-11-2007 à 14:03
  tu me connais Xavier!!!! Je vais quand meme pas me mettre à croire ce que le disent mes collegues de bureau!!! MENFIN... mais toit t'as pas repondu a la question; comment tu fais pour penser à ce genre de truc en voyage??

message de Marie-Noël \"une des normandes d\'Alep\" le 13-01-2008 à 00:46
  Le Paul de la place des martyrs ! Te revoilà ! Après 2ans et demi d'Orient, étape fondamentale du voyage de retour : Manger une tarte à la rhubarbe de chez Paul comme je faisais avant à Montparnasse. Mon premier pas vers l'Occident !


Rafik Hariri 19-11-2007
Hier je suis alle voir sa tombe, recouverte d'oeillets, pres de Martyr's place. C'est tres emouvant, j'en ai presque verse une larme.
Il a ete plusieurs fois premier ministre, et etait multi-milliardaire en dollars. Il etait en bonne position pour les elections presidentielle qui sont bloques en ce moment, faute de quelqu'un qui fasse le consensus (je comprends pas tout mais le candidat est elu par l'assemble me semble t-il). D'ou son assassinat anticipe (300 kg de C4 quand meme, 16 victimes), ce qui genere moins de doutes qu'apres son election, une fois ses ennemis declares.

Il est incroyablement aime par tout le monde, ca se voit dans les yeux des libanais quand ils en parlent. A Tripoli on m'a demande comme une faveur d'aller voir sa tombe, pour son souvenir.

Sidon (Saida) 20-11-2007
Aujourd'hui il pleut comme vache qui pisse. Que dis-je, c'est le deluge. Mais les Libanais aiment bien la pluie, m'ont-ils dit.
Je voulais aller a Biblos mais visiblement je n'etais pas au bon garagat. Donc je suis alle a Sidon (c'est ca la liberte ;-). J'ai pu visiter le "chateau de la mer" pendant une accalmie. Les vagues viennent mourir a nos pieds, le sol de la forteresse est couvert de sable fin. Ce doit etre d'enfer de se baigner du chateau en ete.
Le souk est tres ancien, un vrai dedale qui ne semble pas avoir change depuis son origine.

Voir la video
message de Mjolnir le 21-11-2007 à 01:58
  L'eau est le fondement meme de la vie .Quand la vie tombe du ciel, il est logique de s'en réjouir, CQFD ^^ .Tu connais pas l'expression "Dieu vie dans la pluie " ? :-)


Byblos (Jbeil) 21-11-2007
Aujourd'hui c'est l'anniversaire de l'independance du Liban (22 nov 1943), mais bon ils n'ont pas trop fait la fete c'est pas vraiment le moment, aucun president ne se dessine a l'horizon. C'est quand meme un peu tendu comme situation. Aujourd'hui les musulmans sont majoritaires ("ils font beaucoup d'enfants"), mais les chretiens ne veulent pas d'un suffrage universel car ils ne veulent pas se faire deposseder d'un pays qu'ils considerent comme le leur. Ils ont sans doute peur d'une derive islamique. Et pour arranger le tout, chaque communaute, chretienne et musulmane, est partage en differents courants.
La pluie a cesse ! On n'entend plus le tonnerre claquer dans les environs (meme les orages ont le sens de la demesure dans ce pays). Je vais reessayer d'aller a Baalbeck. Je demande a ma jeune hoteliere de quelle gare routiere il faut partir. Elle me regarde avec des grands yeux ronds, comme si c'etait bien trop loin pour un touriste isole. La route est peut-etre bloquee par la neige. Mince. Je demande egalement quelles gares routieres pour d'autres destinations, car j'ai remarque qu'on me donnait souvent des reponses differentes. Pas mieux ici. Visiblement elle prend rarement le bus cette charmante demoiselle. Ben oui, toutes les familles ont au moins une voiture ici, de preference une mercedes.
Je fais une moyenne de toutes les reponses que j'ai eu, et choisis Charles Helouf. Je tombe sur un taxi sympa qui parle francais. En route il me dit (enfin je crois) que Byblos se dit Trablos en arabe. Maintenant je comprends pourquoi personne ne me comprenait l'autre jour. J'arrive a la gare routiere, encore rate pour Baalbek. Bon la prochaine fois, je suis sur de ne pas me tromper il ne reste qu'une possibilite. Du coup je vais a Trablos. Le minibus arrive pres de la tour de l'horloge. Elle ressemble comme deux gouttes d'eau a celle de Tripoli. Dans toutes les villes que j'ai vues dans la region, il y a dans le centre une tour de l'horloge, souvent pres des hotels bon marches. Ca ressemble quand meme beaucoup a Tripoli, la disposition des mini-bus autour de la place, les restos.... Merde, je SUIS a Tripoli.
Bon, bah je prends un shawarma, et retourne sur Byblos, qui en fait se dit Jbeil. Ca doit a cause de l'heure matinale, je ne suis pas totalement operationnel. Bon, aller de Beirouth a Tripoli pour manger un shawarma, c'est la classe. Heureusement le Liban est un petit pays.
Byblos se declare comme une des plus vieilles villes habitees du monde (decidement, ca commence a faire beaucoup). Je rencontre Andre, un libanais, qui m'explique que la nuance est dans le "continuellement" habitee. La vieille ville est tres belle, bien restauree, super-propre, ce qui fait un peu bizarre au debut. Le site archeo vaut le detour, il y a de tout au meme endroit : la citadelle franque/mamelouk, de l'habitat neolithique, des temples de l'age du bronze, hittite, forteresse perse, du romain etc... Le site n'est pas evident a "lire". Il y a egalement les tombeaux royaux, avec les plus anciens exemplaires d'ecriture phenicienne.
La ville est sympathique (bord de mer, plages) et merite qu'on s'y attarde.
message de Esme le 25-11-2007 à 14:31
  Salut Xav, je vois que le liban te plaît pas trop mal finalement. Toi qui hésitait a y aller.. §He tu peux me dire le nom du logiciel pour traiter mes photos sur l'ordi j'ai encore oublié. Sinon à Paris, les grèves sont enfn finies je n'en pouvais plus. Merci a plus,

message de xav le 26-11-2007 à 17:57
  Oui c'est GIMP pour le traitement d'images (pareil que photoshop) et OpenOffice pour texte/tableur (pareil que merdosoft). Viva el logiciel libre !


Baalbek 22-11-2007
Pendant le premiere heure de visite, je me suis repete "Monstrueux, c'est monstrueux, ils sont fous ces romains!"
Ce site vaut a lui seul un passage au Liban. Il s'agit d'un complexe religieux, compose de 2 temples, Jupiter et Bacchus. Le "petit" temple de Bacchus, quasiment intact, est tres tres impressionnant. Helas il n'y avait pas de touristes pour donner une idee sur les photos de l'echelle de la demesure des romains.
Du temple de Jupiter, plus grand encore, ne subsiste que la base et 6 colonnes. Mais regardez-moi la taille de ces pierres, je suis sur que certaines pesent plusieurs centaines de tonnes, il a fallu des milliers d'hommes pour les mettre en place. Bref, je suis reste la, plusieurs heures, completement abasourdi.
C'est joli aussi la montagne libanaise.



Vous voyez le touriste devant la porte du temple sur la photo de droite, il est aussi grand que fragment de colonne est large (je sais c'est de la triche c'est un japonais). Et bien ce sont les memes colonnes que vous voyez couchees au premier plan sur la photo centrale.

Voir la video
message de Mjolnir le 27-11-2007 à 20:09
  pas mal en effet :).mais à quoi sert l'audio si tu fait aucun commentaires ? De plus comme je te l'ai dit , tu vois p-t ta tronche tout les matins au reveil mais c'est pas notre cas,la prochaine fois fait nous saliver avec ton bronzage , oublie pas que chez nous, on est en plein hivers ;-)

message de xav le 28-11-2007 à 15:53
  C'est pour mieux entendre le bruit du vent ;-)

message de esme le 29-11-2007 à 09:57
  Enfin des photos, c'est pas trop tôt esme


Beyrouth 23-11-2007
Je peux vous dire qu'aujourd'hui les libanais ecoutent la radio avec attention. Je decele meme une part d'inquietude dans leur regard, mais ce doit etre mon imagination.
La politique n'est pas simple a comprendre ici. Il y a de nombreux partis de taille respectable dans l'hemicycle, dont les interets ne se limitent pas a la fracture musulman/chretien. Aujourd'hui le president est chretien et le premier ministre musulman, et les divers postes exeutifs sont repartis plus ou moins selon le spectre de l'assemblee. Si j'ai bien compris, le president doit etre elu a la majorite relative avec un quorum de 2/3. Donc s'il ne fait pas consensus les deputes n'assistent pas a la sceance et le quorum (presence) n'est pas atteint. Les musulmans sont legerement majoritaires, en dernier recours ils peuvent elire un president a la majorite absolue sans quorum, mais dans ce cas les chretiens formeraient un second gouvernement et ce serait reparti pour le chaos.
Aucun parti ne veut etre considere comme le responsable d'une guerre eventuelle, et chacun insiste sur son attachement a la constitution, ainsi que la necessite de trouver une solution dans l'hemicycle. C'est toujours ca. Les deputes se sont donnes une semaine supplementaire de disucssion, mais franchement personne ne croit que la situation va evoluer a court terme. Ce soir il n'y a plus de president et le gouvernement continue a exercer ses fonctions. Pour la premiere fois depuis 1943 les chretiens ne sont plus au pouvoir.
Et bien sur vient se greffer a tout cela les influences internationales, dont la Syrie notamment, qui via certains partis, entend que le nouveau president soit receptif a leur point de vue. Pourquoi ? A cause de leur voisin commun, Israel, qui occupe le plateau du Golan. La Syrie veut le recuperer et pour l'instant les USA ne veulent pas en entendre parler. Donc ca doit negocier dur en ce moment car les americains ne veulent surtout pas de nouvelle instabilite dans cette zone.
Quant aux gens, ils se fichent de savoir qui sera le president, du moment que le pays ne tombe pas a nouveau dans le chaos. C'est vraiment tout ce qui leur importe : pas la guerre civile de nouveau, a cause de ces damnes politiciens. Les jeunes ont exactement la meme opinion qu'en France vis-a-vis de la politique. Les libanais ont des avis contradictoires sur leur president, mais je crois que globalement il ne sera pas trop regrette. Il y a eu beaucoup d'assassinats politiques ces dernieres annees, d'ailleurs vendredi quelques deputes de la majorite sont alles se refugies au phoenicia intercontinal de peur de se prendre une rafale. Les rues etaient bloquees autour et comme par hasard je devais aller voir quelqu'un juste a cote.
Les journaux ne parlent pas de chaos mais de vide (et meme de "vide de vide") ; en attendant les carrefours de Beyrouth se remplissent de blindes (ce n'est plus des semi), et moi je vais me barrer avant que ca ne parte en sucette, meme si c'est peu probable.
message de Esme le 29-11-2007 à 10:05
  Il faut toujours que tu sois au mulieu de tempête politique toi. Ca promet. Ton explication sur les elections présidentielles me rappelent quand on essayait de comprendre ce qui se passait à Tahiti et qu'on se disait qu'on allait finir pas être coincé là. En tout cas c'est toujours difficile de comprendre ce qui se passe quand on n'y est pas et ce que l'on voit dans les journaux est loin de refléter la realité.


Tyr (Sour) 24-11-2007
Voila une jolie ville au bord de la mer, et pas de grands hotels qui polluent la vue. C'est en fait une presque-ile, avec des plages de vrai sable. J'ai meme vu des gens se baigner. La FINUL est deployee dans la region, ce qui doit bien aider a soutenir l'economie locale.
Il y a 2 sites romains, une necropole et un immense hyppodrome, ainsi que des arenes rectangulaires destinees a des jeux nautiques (oui, une piscine quoi).
J'ai rencontre sur la marina Hadi, Nader et Sadir, 3 jeunes gens qui m'ont invite a dejeuner chez eux. Depuis 15 jours c'est la premiere fois que je mange de la vraie cuisine libanaise, c'etait tres bon. Il n'y a pas a dire, les musulmans ont une tradition et un sens de l'hospitalite qui n'existe pas chez les chretiens. Ils sont jeunes, pleins d'aspirations et en quete d'absolu. Nous parlons des femmes, de religion, de la vie...
Oui, la vie est dure, courage les mecs !
message de oly\'s family le 28-11-2007 à 16:35
  merci pour les photos^^ bonne continuation dans ton voyage... c'est quoi la prochaine étape ?

message de xav le 28-11-2007 à 16:42
  Oui l'upload d'rv marche nickel quand je trouve un cyber ou je peux travailler (reduire) les photos.


Beyrouth 25-11-2007
Beyrouth, c'est le luxe, la fete, la modernite a l'occidentale. Un francais se sent a son aise, ici tous les affichages publics et panneaux publicitaires sont bilingues arabe-francais. Il est assez facile de rencontrer quelqu'un qui parle la langue de Voltaire, meme si les jeunes sont beaucoup plus a l'aise avec l'anglais. Je garderais de Beyrouth l'image d'une ville peuplee de femmes extremement belles, aux formes genereuses.
Leur maquillage est extravagant selon nos criteres ou le reussi ne se voit pas. Mais un maquillage visible, quand c'est bien fait et assume, ce n'est pas mal non plus. La plupart sont en jeans moulant - bottes (la combinaison qui tue ;-), et on dirait qu'elles ont toutes suivi le meme cours "comment bien rouler des fesses dans la rue". Brunes, cheveux longs, pulpeuses, talons, bref vous saisissez le decor. Mais elles sont inaccessibles, impossible de croiser un regard. La aussi, il doit y avoir un cours "Le dedain, arme de seduction absolue". Elles sont fieres, comme me disait Andre a Byblos, en retroussant le nez vers le ciel, puis precisant qu'ailleurs, elles sont differentes. Moi qui aime marcher des heures dans la ville, me voila prive de regards, le sel de mes errances, ma nourriture spirituelle.
Bref, de mon point de vue de touriste passager, les chretiennes me semblent ici tout aussi prudes que des musulmanes emballees de noir. Cachees derriere leur prison de tissu, elles se permettent parfois un echange fugace.
Beaucoup de libanais m'ont demande mon avis sur leur pays. Il m'est difficile de comparer 2 mois en Syrie et 2 semaines au Liban, ou je suis reste essentiellement en ville. Les beyrouthiens ont l'air de beaucoup s'amuser, mais plutot entre eux. Mon dernier jour a Tyr me fait nuancer mon propos : comme partout dans le monde, la capitale ne donne pas une image fidele du pays. De plus, je ne connais que certains quartiers de Beyrouth.

Il y a une bonne ambiance dans le minibus qui nous emmene a Damas, la conversation y est animee. Une koweitienne, tout en noir, ne mache visiblement pas ses mots et parle politique, sans doute un vrai cauchemar pour son mari ! En tout cas elle est marrante, et du coup tout le monde parle. Nous sommes une petite dizaine, je crois que mon voisin, de mon age et sans doute celibataire, est tombe sous le charme d'une jeune femme mariee, Habi. Il l'appele "Mademoiselle" malgre ses rectifications "Madame" (quelques mots de francais sont utilises par les libanais). Il etait pourtant impossible de ne pas remarquer son mari militaire, qui a eu du mal a la laisser partir. Mais je crois que Jamal prefere rever. Cette scenete m'intrigue, et au bout de quelques temps je le comprends. La bonte, la douceur et la joie de vivre de cette jeune femme, lui donne beaucoup de charme et rayonne dans tout le bus. Je commence a saisir l'essence de l'ideal feminin pour les musulmans. Elle m'a demande ce que je pensais de Beyrouth, et ma reponse evasive l'a attristee. Si je l'avais rencontree la-bas, je suis sur qu'elle se serait pliee en 4 pour me donner une image digne des libanais.

Damas 27-11-2007
La physionomie e la rue a changee depuis un mois. Les vendeurs ambulants proposent maintenant soupes de feves et pulls en laine. Il y a beaucoup moins de femmes voilees que dans mon souvenir. En Syrie grosso modo 1/3 des femmes ne sont pas voilees, apres cela varie selon les villes, la proportion de chretiens. Mais la aujourd'hui a Damas 1/3 des femmes sont voilees. Et presque toutes les femmes de moins de 30 ans sont habillees a l'occidentale. Est-ce ma vue ou mes souvenirs qui me jouent des tours ?
Nous avons souvent des pays musulmans l'image de regles de conduite strictes, taillees dans l'airain. Bon il est vrai qu'en Iran, Arabie saoudite ou EAU, ca ne rigole pas avec la tenue vestimentaire. Mais ailleurs aucune loi n'impose le port du voile, c'est a la discretion du "parrain" (pere, mari, frere...). Malgre la bienseance sociale, je vois des femmes voyager sans parrain, parler a des inconnus, s'assoir a cote d'eux dans le bus. Certaines, toutes en noir, enlevent leur voile quand elles sortent le soir entre femmes. D'autres fument des cigarettes en public (c'est rare) ou le narguile. Bref la vie trouve toujours un chemin.
message de Alain Gestin le 04-12-2007 à 08:56
  Ta dernière phrase est belle: la vie trouve toujours un chemin, merci de ton passage sur le blog, je me réaproprie mon atelier, pas encore les pinceaux à la main. Nb: si tu veux poursuivre ta route quitte Damas ou si tu y es encore va voir Myrna (Soufanieh)


Bosra 29-11-2007
Bosra est une tres vieille ville en baslate noir qui est passee dans les mains de quasiment toutes les civilisations du coin. C'est un site tres touristique, a 130 km au sud de Damas. Il y a un bus toutes les 2 heures et la gare routiere vient de changer, ce que je ne savais pas. Heureusement mon taxi parlait anglais et j'avais prevu une petite marge de galere.
Le site est toujours habite, le gens empruntent le decumanus et les colonnes antiques encadrent l'entree des maisons. La mosquee, toujours en activite, est egalement surprenante avec ses colonnes ioniques.

message de Magali le 03-12-2007 à 15:23
  c'est bon de te lire... et de voyager à travers tes yeux. je pensais tout simplement à toi en ce jour de Saint Xavier. Bonne fête et bonne continuation de voyage. Continue à nous faire partager ton rêve. je t'embrasse. Magali

message de oly\'s family le 04-12-2007 à 17:57
  oui, mon frère, bonne fête


Palais Azem 03-12-2007
Je suis dans un hotel de "routards". C'est un endroit ou l'on paie un peu plus cher que la moyenne par rapport aux services, mais il y a le minimum qu'attend un voyageur occidental : un personnel sympathique qui parle anglais et la proprete (il vaut mieux une douche commune nickel qu'une salle de bain perso crade). Et puis l'on fait des rencontres, on peut se rassurer avec des conseils de voyages, sortir ensemble etc... Je suis impressionne par le nombre de gens qui voyagent avec leur ordinateur portable.

Damas encore 04-12-2007
Il faut que je me casse de Damas. J'y passe du bon temps pourtant. Avec l'elegant suisse Stefan sans planning et une destination floue au soleil. La complexe berlinoise Maika, universitaire qui audite les methodes pedagogiques de l'universite de Damas. La chaleureuse suisse Iris, qui vient la un an apprendre l'arabe pour sa culture personnelle. L'ironique suedois Christian ("quel endroit magnifique pour se debarrasser d'un corps"), etudiant en psycho, pour quelques semaines au moyen-orient sans sujet de stage vraiment defini.
On passe du bon temps, ca discute, ca picole pas mal (ce qui explose le budget d'ailleurs). Mais je commence a ne rien faire de mes journees, et vous l'avez sans doute remarque, je n'ai meme pas l'envie d'ecrire. Bref il est temps de quitter cette sympathique bulle.

Neo Cons 05-12-2007
Et bien je vois que les services secrets americains ont decide de ne pas se faire baiser une deuxieme fois par l'administration de la maison blanche. Les 16 differentes branches se sont regroupees pour pondre ce rapport sur le nucleaire en Iran. Il y a du soufflage de bronches en perspective !
Il est amusant de constater que les moyens utilises par Cheney & Co. pour arriver a leur fin (l'Iran, via l'Irak), se sont retournes contre eux. Comme quoi il y a une morale, meme chez les pourris ^^

Lattaquie 06-12-2007
Les orages sont de retour. Je ne devrais pas me plaindre ce doit etre le 5eme jour de pluie depuis que je suis parti. Mais ici quand il pleut ce n'est pas le crachin normand, c'est un vrai deluge. L'air et l'eau forment une emulsion d'un gris uniforme, j'ai l'impression d'etre un poisson.
La visite du musee faite, il ne me reste plus qu'a tuer le temps au cyber, dans des bars ou a l'hotel (il y a le cable ;-)
Il se degage une atmosphere tres particuliere de cette ville, unique en Syrie. Un melange reussi d'Occident et d'Orient, ou de musulmans et chretiens. On se croirait presque a Beyrouth, sans le luxe ostentatoire.
Les gars de mon hotel (Lattaquie hotel) sont bien sympas, ca squatte toujours au lobby, je m'arrete a chaque fois que je passe histore de me faire offrir le the et discuter politique (je peux pas m'en empecher).
message de Esme le 08-12-2007 à 13:09
  Salut, tu es retourné à Damas? Je pensais que après le Liban tu remontais en Turquie? Tu as fait le super train entre Alep et Lattaquié? J'ai vu ton message que tu as envoyé à Titi?, Juin 2008 à Papeete, je rigole si ça continue tu seras encore en Syrie. Hey, moi j'ai comencé à regardé les prix pour Lhassa, bon c'est pas donné l'histoire... A plus

message de xav le 08-12-2007 à 20:38
  Oui je remonte vers la Turquie, mais doucement. J'ai fait Alep-Lattaquie en train, c'est tres joli, plus sympa que le bus, mais pas de quoi casser 3 pattes a un canard.


Ugarit 07-12-2007
Site de l'age du bronze, tres interessant. Le palais de 2 ha est impressionnant, je m'y sens comme chez moi ;-) De nombreuses tablettes en diverses langues y ont ete decouvertes, ainsi que le premier alphabet du monde, c'est la particularite de ce site.
Seul le bronze recent a ete mis a jour (XIIIeme BC), un veritable tresor doit se cacher en-dessous, mais les fouilles ont ete stoppees depuis quelques annees, c'est bien dommage. Un vieillard, qui a participe aux fouilles dans le passe, m'explique qu'aujourd'hui seules 2 personnes y travaillent en tant que gardiens. Quelques personnes de plus pour le debroussaillage ne seraient pas superflues !

Tartous 08-12-2007
Pas mal non plus, cette petite ville sur le bord de mer. Il y a du vent mais il fait beau et assez doux. C'est vraiment laxiste ici quasiment aucune fille n'a le tchador (quand elles l'ont elles compensent avec les paillettes) et je n'en ai vue aucune tout en noir. Ah lala tout fout le camp ;-) Les femmes ne sont peut-etre pas totalement libres ici mais elles ne se posent pas de questions existentielles sur ce qu'est la feminite.
Ici on boit une decoction d'herbes (d'Amerique du Sud) que l'on aspire avec une cuillere-paille. La cathedrale fait office de musee (qui ne vaut vraiment pas le coup), et il y a une vieille ville sympathique.
message de Alain Gestin le 10-12-2007 à 19:31
  j'ai ramené cette décoction ici, ces herbes d'Amériques Latines ont un petit goût amer, ça fait pas voyager pour autant, mais enfin ça mets un peu d'exotisme dans l'atelier. Bonne route à toi

message de Flo le 11-12-2007 à 16:04
  J'avais completement oublie que tu lisais dans la pensee des femmes toi!! C'est vrai quand on gagne le droit de mettre des paillettes sur un tchador on a raison de ne pas se poser de questions et de ne pas emettre la moindre idee 'feminine' '(et je ne parle pas de feminisme)....


Amrit 09-12-2007
Amrit est un site phenicien (genre IVeme BC), du moins c'est ce qui a ete mis a jour. Il y a bien un tell du III millenaire BC comprenant une zone d'habitation, mais il est completement recouvert par la vegetation. Tout ce que j'y ai trouve est une tortue.
Les monuments sont disperses sur 3 sites, la ville devait etre immense et fut assez peu fouillee. L'un des sites (temple Al Hayat) est tres pres de la mer. Je n'ai pu m'empecher d'y faire un detour malgre les chasseurs de piafs, le sable me semblait etonnament sombre. En creusant un peu, j'y ai trouve tres vite du petrole ! Apres le bombardement de Tyr par l'armee israelienne s'est ensuivie une maree noire qui est monte jusqu'a Lattaquie.
Beaucoup de marche dans la nature, et l'on tombe de temps en temps sur quelques pierres, le jeu est de deviner ce que cela peut etre. Je rencontre Salem, Shimraz et Ali aux tombeaux, nous buvons le the et discutons jusqu'au coucher du soleil.

Homs 10-12-2007
Wow, changement de decor, retour a l'islam orthodoxe. Black is black. Homs est une grande ville moderne, sans charme particulier a premiere vue. Je me perd tres vite dans cette ville, les rues tournent sans cesse et le temps est couvert, difficile de deviner ou est le soleil. J'aime beaucoup le souk ici, c'est un des plus authentiques que j'ai vu en Syrie. Je me suis ballade dans le quartier chretien a la recherche de l'eglise de la ceinture de Marie (un tres ancien parchemin decouvert dans les annees 50 mentionnait l'existence d'un fragment de la ceinture de Marie cache dans l'autel et il y etait encore). Apres 2 heures de tournage en rond (je ne demande pas mon chemin et je ne regarde mon plan, et puis quoi encore), j'abandonne et essaie de me diriger vers mon hotel. Tout-a-coup, une croix d'un bleu neon se detache au coin d'une rue, j'y vais en me disant que ce serait bien incroyable qu'i s'agisse de la bonne eglise : et bien oui, miracle de St Christophe. Je vois effectivement la relique qui inspire le respect. Mon cote chimiste reprend vite le dessus et je me demande si on a fait un petit coup de carbone 14, histoire de...
Les hotels pas chers sont tous dans le centre ville, j'ai visite les 3 et je n'ai rien vu d'aussi miteux depuis mon depart. Certains ne pretendent meme pas avoir la douche. Mon sac de couchage va enfin me servir ;-). Tant pis pour le mythique site de la bataille de Qadesh (ce n'est sans doute qu'une morne plaine mais tant que je ne l'aurais pas vu de mes yeux...), je pars direct demain a MarMousa, un monastere isole, donc pas de news pendant quelques jours les amis.
En fait, je ne peux pas risquer d'aller a Qadesh car mon sac est beaucoup trop lourd, je dois donc faire des deplacements circulaires (le gros sac reste a l'hotel). Je me ballade avec ma maison sur le dos car je suis parti pour 6 mois, mais je vais serieusement revoir le contenu de mon sac. J'ai rencontre a Tartous Michel, un francais a la retraite qui passe plus de 8 mois par an en voyage. Il a bien raison d'en profiter. Il voyage seul avec sac-a-dos, il est d'ailleurs parti en meme temps que moi (il va de l'Afrique a l'Inde) et son sac pese 6 kg !!! Respect.
Facebook est encore censure ici, je commencais a m'attacher a cette petite bete.
message de Alain Gestin le 13-12-2007 à 17:43
  Merci pour l'info je ne savais pas qu'il y avait un fragment de la ceinture de Marie à Homs ça sera pour le prochain voyage!

message de xav le 21-12-2007 à 00:39
  Et pas tres loin il y a une autre eglise avec des fresques du XIIeme. Le seul hotel potable est le "grand basman"


Qadesh 11-12-2007
Je rentre bredouille de Qadesh. Je suis alle voir je n'ai pas pu resister. J'ai evidemment change d'hotel, je paye 7 euros au lieu de 4, je ne vais pas pleurer, salle de bains, eau chauffee a 5h du mat et j'ai meme le satellite ! Je commence par aller ce matin a la gare routiere, ce n'est pas la bonne (ca m'apprendra a ne pas avoir discute avec le taxi), un policier me met gentiment dans un bus urbain car il sent bien que je n'ai aucune chance d'y arriver seul. Je trouve un hob-hob (bus tres vieux et tres decore) qui va a Al-Qsuair, puis le chauffeur me met dans un bus qui va au tell. Et la, c'est le drame. Grosse deception. Ce n'est pas que le neophyte y trouvera peu de choses, c'est qu'il n'y a rien a voir. Vraiment rien.

J'ai parcouru le tell dans tous les sens, je n'ai meme pas vu une zone de fouille. Le tell est habite par des familles tres modestes. Il y a bien de nombreux murs en briques crues, mais ce sont probablement des maisons abandonnees depuis quelques dizaines d'annees. Je vais meme vers le cimetierre (les sites sont toujours sous des cimetierres en haut des tell), mais rien de chez rien. Heureusement, je rencontre un groupe d'ecoliers surexcites de voir un touriste dans ce trou. Voila qui egaye un peu ma journee.

En tout cas le paysage est tres beau, on voit se dessiner a l'horizon les montagnes libanaises (la frontiere est a 10 km), et l'Oronte s'ecoule paisiblement dans la plaine verdoyante. C'est ici que ce sont affrontes egyptiens et hittites dans une bataille mythique vers 1274 BC. Muwattali a rassemble a Qadesh 30 000 hommes et 3 000 chars de guerres, et reussi a pieger Ramses II a la tete de 5 000 hommes et 2 000 chars. Les egyptiens se font laminer, mais les hittites, trop surs de leur victoire, n'envoient pas toutes leurs troupes et Muwattali ne participe pas a la bataille (une mauvaise grippe, sans doute). C'est la qu'intervient le facteur decisif qui fait basculer les grandes batailles : le moral.
Ramses II appelle a l'aide le Dieu Amon et, investit d'une force divine, se dechaine au combat (moi j'appelle ca l'instinct de survie ou la peur de mourir). La garde rapprochee egyptienne, gonflee a bloc par l'exemple du monarque, resiste tant et si bien que les renforts (10 000 hommes) arrivent enfin. L'armee hittite bat en retraite mais les egyptiens n'ont plus les moyens d'assieger la cite de Qadesh et chacun rentre chez soi avec sa demi-victoire.
C'est bien sur pour Ramses II une "immense victoire". Muwattali meurt peu apres et les hittites font finalement la paix avec l'Egypte, ayant a gerer les assyriens, beaucoup plus menacants.

Deir Mar Mousa 12-12-2007
Le voila donc, ce fameux monastere perche en haut de la montagne. La retraite se merite, mon sac me l'a bien fait sentir. Le paysage desertique est magnifique, l'isolement est total. Le silence est troublant, presque desagreable au debut.
Il y a la une petite communaute qui vaque a ses occupations, pour l'instant je ne sais pas trop quoi faire de mes bras. Il est 17h et la nuit, ainsi que le froid glacial, tombent deja. La soiree va etre longue. On entend au loin les aboiements des chiens errants sur la crete revendiquer leur territoire.
Le monastere est comme je me l'imaginais, une modeste forteresse de pierre dans laquelle on entre par une tres petite poterne.

Mar Mousa 14-12-2007
La vie s'ecoule ici a un rythme paisible. Les relations sociales sont tres differentes du monde reel. Tout le monde habite au meme endroit, mais vous pouvez ne pas voir quelqu'un pendant 2 jours. C'est tres troublant de vivre avec des personnes encore plus solitaires que moi. Chacun a ses raisons d'etre ici et n'a pas forcement besoin des autres pour cela. Le pere Paolo, grand bonhomme avec toute la verve qu'exige ce poste, dirige sympathiquement mais fermement toute cette petit communaute. Les gens viennent ici pour accomplir un parcours spirituel et personnel, parfois en restant plus longtemps que prevu.
J'avoue que le calme qui regne au monastere est seduisant. Il est aise de prendre le temps de lire ou d'ecrire dans la bibliotheque, si ce n'est qu'on se gele les bollocks. Dehors dans le noir du desert le ciel etoile est magnifique, je decouvre meme de nouvelles constellations. Je ne puis m'empecher d'admirer la voie lactee, meme avec 2 glacons au fond du calecon. Apres 2 jours je commence a m'acclimater, le froid ne me fait plus claquer des dents.

message de Vlad le 24-12-2007 à 15:45
  salut ma couille, enfin mon glaçon vu que c'est ce que tu as au fond du caleçon ^^ Merci pour ton récit c'est très sympa de suivre ton périple, pas de news depuis 10 jours .... donne en vite... sinon un joyeux noël à toi tu nous diras comment tu as fêter ça :) On pense a toi, à bientôt ( trouve toi une minette pour passer le réveillons on sent des news ou ca commence a manquer ^^ )

message de Hélène le 26-12-2007 à 14:23
  Salut, joyeux Noël à toi. Si tu es encore à un endroit où tu te gèles, ne regrette pas trop la Normandie, il fait froid aussi. Bises de tous. Thoamas te dis "bon Nël avec un jour de retard. J'ai eu un extra terrestre en bocal" Oui, il a tjs quelque chose de son parrain selon l'adage...

message de xav le 27-12-2007 à 01:21
  Merci, joyeux noel a vous, je fais un rapide aller-retour vers la france pour les fetes, je vais prendre quelques jours pour classer les photos. Mais je n'aurais pas le temps de passer dans le sud dsl :-(


Bonnes Fetes 26-12-2007
Joyeux Noel a tous !
Et oui je n'ai pas pu resister, je fais un court aller-retour vers la France pour passer voir la famille. Et puis ce n'est pas très facile de trouver un hotel pendant les fêtes dans des trous paumés de Turquie. Mais je n'aurais pas le temps de faire le tour des popottes, car je dois classer ces #§$% de 4000 photos. J'ai réussi a n'en supprimer que 500 pour l'instant. Contrairement a ce que je croyais, ce n'est pas plus facile de choisir les photos à garder sur écran plutôt que de faire ce choix au moment de la prise de vue. Mais vous allez enfin avoir des photos avec des pages pays !
message de Tsi-san le 28-12-2007 à 18:02
  Joyeux Noël à toi aussi! Super super de voyager avec toi! j'attends les photos avec impatience! j'ai déjeuné avec Sophie hier... elle te fait des bises et attend impatiemment l'arrivée de son mari à Papeete!


Bonne Année 04-01-2008
Bonne Année et bonne santé à tous !
Que 2008 vous apporte son lot de bonnes nouvelles, rencontres et imprévu. Le 8 est un chiffre porte-bonheur en Chine, on aura tous pleins de sous.

La Bouffe 06-01-2008
Comment parler d'un pays sans son art culinaire. C'est impossible. J'aurais pu intituler cette nouvelle "les 10 mots magiques" ou "le vocabulaire indispensable" tant l'essentiel dans un pays, excepté les formules de politesse, est de savoir nommer la nourriture. L'essentiel des plats typiques est commun à la Syrie, Jordanie et Liban.
  • Khobz : le pain. sans levain, frais il est divin. Mais il peut ne pas être exceptionnel. Je crois que je n'ai jamais réussi à prononcer ce mot correctement. Dans les gargottes paumées il sert également de couvert et serviette.
  • Foul : c'est un de mes plats préférés du matin. Lorsque j'arrive dans une ville, la première chose à faire est de trouver un restaurant à foul pour le lendemain matin, car il sont très rarement servis dans les gargottes à poulet roti. Pour 35 LS, vous êtes gavés pour une demi-journée. Il s'agit d'un bol de yaourt avec des fèves et pois chiches chaud, huile d'olive, citron, cumin, accompagné de menthe et une tomate et un oignon tranchés.
  • Fatteh : une variante du foul, moins répandue. Tout aussi bonne avec du pain au fond de la mixture. Là vous êtes calés pour la journée. Dans certains restaurants on peut le trouver avec de la viande ou autre.
  • Hommos : purée de pois chiches, à manger avec du khobz. J'adore, j'en prends tous les jours.
  • Mutabbal : petit cousin du hommos, moins répandu, avec de l'aubergine. C'est bon aussi !
  • Fatouch : salade classique tomate-concombre-oignons-persil-menthe avec des morceaux de khobz grillé.
  • Taboulé : attention ici le persil frais remplace la semoule. Surprenant mais pas mauvais.
  • Falafels : boulettes frittes de pois chiches. Ca ne coûte rien, c'est très bon et on peut les consommer en sandwichs avec quelques tranches de tomates, cornichons, frites et 2 sauces magiques aux meilleures adresses.
  • Shawarma : il faut bien l'avouer, aucun sandwich en France n'arrive aux chevilles du shawarma syrien. Agneau grillé au gyros, comme un kebab chez nous. Enroulé dans 2 khobz, avec tomate, cornichons, parfois oignons et menthe, c'est la sauce au cumin et autres épices qui fait toute la différence. J'ai mangé les meilleurs en Syrie.
  • Nus Farouj : le demi-poulet. On en mange comme on mangerait un sandwich, il y a des échoppes à poulet rôti partout dans le pays. En général les gens l'emportent à la maison mais on peut le consommer sur place avec une salade et parfois un hommos. Il peut être cuit avec une sauce à l'ail ou bien accompagné d'une sorte de mayonnaise à l'ail (le kobte je crois).
  • Chich : les brochettes. On reconnait les restaurants à chich kebab par la carcasse d'agneau qui pend dans la devanture. L'agneau est débité et mélangé, haché avec une mixture d'oignons, menthe et persil frais. Puis la préparation est mise sur brochettes. Il y a de nombreuses variations locales de brochettes de kebab. On peut aussi trouver du chich taouk, brochettes d'escalope de poulet revenu dans une sauce.
Voilà l'essentiel de la restauration bon marché. Il y a également des échoppes à pizza, locales ou à l'italienne. Vous pouvez facilement vous nourrir de fruits, de viennoiseries, de desserts sucrés (les arabes sont très forts en sucreries).
Lorsque vous allez dans de "vrais" restaurants, un peu plus chers, vous avez accès bien sûr à d'autres plats et même un menu ! Je dois citer le Mensaf, un plat bédouin de mouton revenu avec du riz, c'est excellent. Et le Kebbé : agneau haché et bourgoul compactés, plat libanais. Un peu sec et très nourrissant. La nourriture occidentale est faite avec des produits locaux, alors ne vous attendez pas à retrouver des goûts familiers. Cependant les pâtes et pizzas sont assez réussies.
message de magali le 09-01-2008 à 10:46
  tu nous mets l'eau à la bouche !!! bonne année et profite pour nous tous de ce merveilleux voyage

message de Marie-Noël \"une normande à Alep\" le 13-01-2008 à 01:27
  Voici, c'est pour te souhaiter, à mon heure, une bonne année... pas comme les autres; que je suis venue voire ton blog. Mais où est-il entre Alep et la Chine ? Change t-on d'années au même moment ? Pouf ! Il est en Normandie ... Tu y seras retourné avant moi. Je veux revoir ma normandie ...fin janvier. Au passage, la visite de ton blog m'a bien durée 2 heures : le temps de tout lire et de bien rire. Finalement tu l'as retrouvée ta plume ! Merci pour la visite guidée et DETAILLEE de la SYRIE, du Liban mais ne nous éloignons pas du sujet qui nous interesse, revenons à la SYRIE. Attachante ... Que sera la CHINE ! Où la communication sera, à t'entendre, beaucoup plus aisée pour toi ! Je te suis les deux mains dans le plat. Le mansaf est délicieux ! A la dose près que deux assiettes me suffisent... Je pense revenir de temps en temps visiter ton blog. Aussi souvent que je n'en pourrait plus de trépigner en France. Mabrouk, Allah baarak A bientôt, in cha Allah Marie-No

message de abdellatif le 26-01-2008 à 13:00
  excellent periple !! j'aimerai beaucoup faire le même. mais moi j'ai une autre idée j'ai fais une maîtrise ne histoire médiévale sur le prince de shayzar en syrie près d'apamé. j'aimerai visiter son chateau et ensuite refaire le parcours d'un voyageur de l'époque médiéval qui a decrit toutes les villes ou tu est passé... il donne plein d'informations interessante une sorte de guide routard mais médiéval. dis moi peut tu me communiquer le cout de ton voyage? je pense pas partir six moi mais un mois ce serait excellent tout en sachant que je ne pourrais pas tout faire...

message de xav le 12-02-2008 à 15:21
  Les chateaux en Syrie, tu as de quoi tenir un mois facile ! Concernant les sous, j'ai arrete de compter mais il me semble que le premier mois en Syrie m'avait coute 600 euros. Je vais faire une new sur les depenses quotidiennes, tiens.