Syrie Occidentale 2007
Titre de la news Date

Damas 26-09-2007
Capitale moderne aux multiples facettes, tres polluee, de nombreux etudiants y sejournent pour apprendre l'arabe litteraire. La vielle ville est fascinante, des heures et des heures de peregrination vous y attendent.
Vaste oasis au bord du desert, Damas fut peuplee tres tot. On a retrouve des habitations du IVeme millenaire. Les textes de Mari et d'Ebla du IIIeme millenaire font reference a Dimashqa et Dimaski. Les amorrites fondent Damas vers 2000 BC, la ville passe sous domination egyptienne 5 siecle plus tard. Les arameens s'y installent du XIIeme au VIIIeme BC et en font la capitale de leur royaume. Damas est prise en 732 BC par les assyriens, les babyloniens en 572 BC, les achemenides en 539 BC, les grecs en 332 BC, puis les romains en 64 BC. Damas prend de l'importance au IIeme AD sous les romains, puis les byzantins a partir du IVeme AD. Apres une courte incursion des sassanides, la ville est prise par les arabes en 636 AD et devient la capitale de l'empire omeyyade pendant un siecle. Elle resistera aux croises mais sera devastee par les mongols en 1260. Reprise par les mamelouks elle retrouvera un peu de sa grandeur passee mais sera de nouveau prise par les mongols (Tamerlan) en 1400. Elle sera integree a l'empire ottoman en 1516 et jouera un role important en tant que derniere etape du pelerinage vers la Mecque. Elle passe sous mandat francais en 1920 puis la Syrie acquiert son independance en 1945.



La magnifique mosquee des omeyyades, au coeur de la vieille ville



Citadelle de la vieille ville. Gare du Hedjaz, construite par les ottomans en 1917 pour le pelerinage vers la Mecque, terminus de la ligne vers Medine.

Le krak des chevaliers (Qalaat al-Hosn) 28-09-2007
Le chateau croise le plus celebre de Syrie. Site occupe par les egyptiens face a leur guerre contre les hittites, le fort fut construit par l'emir de Homs en 1031 et occupe par des kurdes (d'ou le nom de krak). Son emplacement est strategique car il controle un important passage entre la cote et l'interieur de la Syrie, la trouee de Homs. Conquis en 1097 (premiere croisade), il fut confie et considerablement agrandi par les hospitaliers qui y resterent de 1144 a 1271 AD. Apres de longs mois de siege infructueux, il tomba grace a une ruse des mamelouks qui firent une fausse lettre du grand maitre des hospitaliers leur ordonnant de se rendre.



Murs ouest et sud.



Vue d'ensemble. Salle des chevaliers. Tour de la fille du roi.

Alep 02-10-2007
L'une des plus anciennes villes du monde, la citadelle et les souks sont magnifique. Un peu moins bruyante que Damas, elle est egalement plus orthodoxe.
C'est la capitale du royaume amorrite de Yamkhad au IIeme millenaire et controle Ebla et Ugarit. Elle devient cite vassale des hittites au XVIIeme BC, puis subit pendant quelques siecles les aller-retours des armees egyptiennes et hittites. Elle prend son independance (foyer neohittite) suite a l'effondrement de l'empire hittite en 1200 BC, mais tombe ensuite sous les controles assyriens, neobabyloniens, achemenides, seleucides, romains (64 BC). La region reste stable et prospere sous les romains et byzantins, elle est rasee par les sassanides puis les arabes en 637 AD. La ville perd alors de son importance. La citadelle ne sera jamais prise par les croises, mais la ville sera totalement rasee par les mongols en 1260 et 1400. La ville reprend son importance commerciale sous les mamelouks et les ottomans (1516-1920). A la fin du mandat francais en 1945, ceux-ci donnent une bonne partie de la province d'Alep aux turcs (Antakya), ce que le gouvernement syrien conteste toujours.



La citadelle. Salle du trone ayyoubide en bois sculpte et peint. Le calme d'un souk le vendredi.


St Simeon 03-10-2007
C'est le plus grand des monuments chretiens de l'epoque byzantine (Veme AD). Seule Sainte Sophie a Istanbul (VIeme AD) le surpasse et il ne fut egale qu'au XIeme en Europe. Simeon le styliste, (386-459), est un moine qui se retira du monde au sommet d'une colonne (avec une petite plate-forme quand meme). En raison de sa piete et son ascetisme, il devint rapidement celebre et attira foule de pelerins, meme l'empereur byzantin venait lui demander conseil. En raison du culte qu'il genera, l'eglise d'Orient decida de construire a sa mort cette gigantesque eglise autour de la colonne.



Le baptistere, de plan octogonal. Vue de l'eglise (narthex).



L'abside triple, saillante. La colonne du styliste Simeon (ce qu'il en reste).

Les villes mortes 04-10-2007
Il y a, parait-il, plus de 700 villes mortes autour d'Alep. Ce sont en fait de petits villages qui ont fait fortune grace a la culture des oliviers sous les romains et byzantins. Les invasions perses et arabes au VIIeme AD destabilisent la region et les villages sont totalement desertes au Xeme, ce qui expliquent leur incroyable etat de conservation.

Mouchabak


Qatoura & Gerade


Rouweiha


Sergilla & Al Bara


Baquirha

Apamee (Afamia) 05-10-2007
Conquise par Alexandre, elle devient une ville florissante de 120 000 habitants sous les seulecides (Apamee est le prenom de la femme de Seulecos), puis est prise par Pompee en 64 BC. La prosperite de la ville augmente continuellement (500 000 habitants au IIeme AD), les romains y batissent beaucoup et c'est ici que se developpe le neo-platonisme (synthese des concepts hellenistiques, romains et orientaux). Elle est conquise par les perses en 612 AD puis les arabes en 636 et une longue periode de declin commence.



La grande colonnade, longue de 2 km, est tres, tres impresionnante. Ses colonnes ont vu passer tous les grands du monde antique (Pompee, Trajan, Marc Aurele, Cesar, Cleopatre...)

Hama 06-10-2007
Petite ville charmante, a l'atmosphere paisible et celebre pour ses norias. Ce sont des dispositifs hydrauliques pour l'irrigation permettant d'elever l'eau grace a la force du courant.
Ce fut une grande ville arameene, detruite par les hittites en 720 BC, et redevient vaguement propere sous les seulecides. A une epoque recente, ce fut le berceau du mouvement des freres musulmans (islamistes fondamentalistes). Ils fomenterent un soulevement en 1982, a une epoque ou le pays etait au bord de la guerre civile, et fut rasee par Hafez El Assad (environ 25 000 morts quand meme). Un evenement qui reste grave dans la memoire des syriens mais dont on ne parle pas.


Ebla (Tell Mardikh) 06-11-2007
Probablement habitee au IVeme millenaire, Ebla est une cite-Etat importante disposant de ressources agricoles pour plus de 30 000 habitants des le IIIeme millenaire. Son commerce est lucratif de l'Egypte jusqu'a l'Afghanistan et exerce une grande influence sur l'ensemble de la region. Detruite par les akkadiens vers 2300 BC et prospere de nouveau jusqu'en 2000 BC avant de tomber sous le joug amorrite. Elle est detruite par les hittites vers 1600 BC. La fiere citee disparait ensuite lentement sous les debris des occupants ulterieurs et tombe dans l'oubli jusqu'en 1960.
On y a trouve 17 000 tablettes en cuneiforme sumerien et eblaite, qui ont survecu grace a leur cuisson pendant l'incendie du palais royal detruit par les akkadiens. Ce sont essentiellement des textes administratives et des correspondances politiques, ainsi que quelques textes litteraires (legendes , poemes etc...)



Le site est immense : le tell central (palais royal et temples) vu de l'enceinte de la ville.



Atelier de meulage du grain, salle du trone du palais royal.


...


Ain Dara 08-11-2007
Temple neohittite d'Ishtar, du Xeme BC, un tell au milieu de nulle part. Il y a egalement quelques restes hittites du XVeme BC.
Ishtar est une deese semite de la fertilite, assimilee a Astarte par les phenicien (fertilite et amour), Isis par les egyptiens, Aphrodite et Venus par les grecs et romains.



Ishtar est passe par la !



Lions de basaltes, typiquement neohittites.

Qalb Loze 09-11-2007
Qalb Loze signifie "coeur d'amande" en arabe. Construite en 450 AD, l'eglise est typique de l'architecture byzantine syrienne mais unique par son abside saillante.



Le narthex (entree) et ses deux tours.


Bosra 29-11-2007
Je suis fan des chapiteaux ioniques, j'ai donc adore Bosra, ville de basalte noir. Le site est "habite", car tout le mode n'a pas ete deloge pour les fouilles, creant une ambiance interessante.
Ville connue des egyptiens, conquise par Alexandre puis geree par les seulecides, Judas de Machabee, les nabateens, elle connut son age d'or sous les romains et fut un important centre de la chretiente au VIeme AD.



Le celebre theatre dans une citadelle ayyoubide (XIIIeme AD), tel un joyau dans son ecrin.



Mosquee d'Omar avec ses arcs romains et colonnes ioniques, peut-etre la plus ancienne mosquee en Syrie (720 AD) encore en fonction.

Lattaquie 06-12-2007
Charmante ville balneaire ou se trouve la majorite des alaouites du pays, ce qui lui donne cette atmosphere unique en Syrie. C'etait a l'origine un petit village phenicien (prise par les assyriens, les perses, Alexandre, les romains, les arabes, classique quoi), dont il ne reste rien de son passe.


Ougarit 07-12-2007
La presence humaine sur ce site (ras shamra = colline au fenouil) date VIIeme millenaire. La ville, peuplee par les mesopotamiens, prend son essor a la fin du IVeme millenaire. Elle fut detruite vers 2000 BC par on ne sait qui puis les cananeens s'y installent pendant huit siecles. Ougarit reussit l'exploit de rester independante face aux egyptiens, mitaniens, hittites et s'enrichit grace a la diplomatie et au commerce avec ses voisins (elle etait reputee pour son travail du bronze). Elle connait son age d'or au XIVeme BC puis decline avec l'apparition du fer et des invasions des peuples de la mer. Elle sera redecouverte en 1928.
De nombreuses tablettes y furent decouvertes dans 8 langues (babylonien, hourrite, minoen, hittite, sumerien, egyptien...) demontrant l'intense activite diplomatique de la ville. Deux types d'ecriture, complexes, sont utilises : hieroglyphique et cuneiforme. C'est sans doute pour cette raison que fut inventee une ecriture cuneiforme simplifiee (phonetique) avec seulement 30 signes : c'est le plus ancien alphabet du monde, datant du XIVeme BC.



Entree principale du palais royal du XIVeme BC, 10 000 m2 et 90 pieces. Cour principale donnant sur la salle du trone.



Cour du bassin. Reconstitution du temple de Baal.

Amrit 09-12-2007
Site tres etendu (il faut beaucoup marcher) en bord de mer. Quelques vestiges, laisses a l'abandon, datent du IIIeme millenaire, mais la plupart sont de l'epoque phenicienne.



Temple phenicien du Veme BC au centre d'un bassin. D'influences diverses (egyptienne, mesopotamienne, grecque), il devait servir a honorer plusieurs divinites. Stade directement taille dans la roche, datation incertaine (IVeme ou XVIeme BC, alors le plus ancien du monde).



Temple et Meghazils (tombeaux) d'influence perse.